Coronavirus : l’Iran annonce 123 nouveaux décès, le bilan officiel s’élève à 1.556 morts

1,737

Les autorités iraniennes ont annoncé samedi 123 décès de plus dus à la maladie Covid-19, ce qui porte à 1.556 morts le bilan officiel de l’épidémie de nouveau coronavirus en Iran, un des pays les plus touchés avec l’Italie et la Chine.

Selon le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, plus de 966 nouveaux cas de contamination ont été confirmés au cours des dernières 24 heures, et 20.610 personnes au total ont contracté le virus en Iran.

« Le nombre de guérisons (…) s’établit au total à 7.635 personnes à travers le pays à ce jour », a également indiqué M. Jahanpour lors du point de presse télévisé quotidien de son ministère sur l’épidémie.

Ces chiffres font apparaître un taux de mortalité d’environ 7,5% parmi les patients atteints de la maladie et un taux de guérison de l’ordre de 37%.

Selon M. Jahanpour « la province de Semnan figure depuis hier [vendredi] en tête du classement du nombre de patients par rapport à sa population, suivie par la province de Qom (centre) en deuxième place, puis celle de Markazi ».

Les provinces de Semnan et Markazi sont voisines de celle de Qom où les deux premiers cas et décès liés à la maladie Covid-19 ont été officiellement annoncés le 19 février.

Afin de tenter de limiter la propagation du virus, les autorités demandent depuis plusieurs semaines à la population de s’abstenir de tout voyage, notamment à l’occasion du congé de Norouz, le Nouvel An iranien, qui a débuté vendredi jusqu’au 3 avril.

Vendredi, le Croissant-Rouge iranien a déploré le fait que quelque trois millions de personnes avaient pris la route à cette occasion dans les 13 provinces les plus touchées par la maladie depuis le 17 mars.

M. Jahanpour a dénoncé « une minorité qui n’a pas suivi les directives » des autorités, et a averti que « les provinces touristiques [n’accueilleraient] pas les voyageurs de Norouz ».

De fait, un certain nombre d’entre elles ont pris depuis quelques semaines des arrêtés ordonnant la fermeture des hôtels et autres lieux d’hébergement susceptibles d’accueillir des touristes.

En présentant leurs voeux de Norouz aux quelque 81 millions d’Iraniens, le guide suprême Ali Khamenei et le président Hassan Rohani ont promis vendredi que leur pays triompherait de l’épidémie.

Un commentaire

  1. Liberte

    21/03/2020 à 12:39

    Les iraniens ont toujours voulu être dans la compétition.

    Répondre

Laisser un commentaire