CA | All Sadd pour partenaire ? : A l’heure du jumelage 

2,415
Le CA pourrait se mettre à l’heure du jumelage, un concept qui devrait essentiellement être basé sur des échanges sportifs incluant fortement les jeunes du Club Africain.

Ce jumelage serait aussi un double engagement: celui de l’association de 1920 et celui du microcosme clubiste. Volet eventuel partenaire Clubiste, après la signature du contrat de sponsoring signé avec la compagnie aérienne Qatar Airways, c’est le prestigieux club d’Al Sadd qui formerait à l’avenir un tandem avec le CA. Il est ainsi attendu que le projet commun à venir implique toutes les compostantes clubistes. Cependant, en l’attente de la confirmation du projet, il est clair que le choix d’Al Sadd comme partenaire n’est pas à lui seul la garantie que le projet aboutira. Car le  jumelage est un engagement d’au moins deux partenaires ! Bref, il faut être deux et l’un ne peut seulement servir de levier pour l’autre. C’est donc forcément une chance pour le CA qui doit s’atteler à définir les grandes lignes de son engagement avec un accord clair sur les buts poursuivis et les priorités pour les premières années (avec Al Sadd ou un autre). C’est indispensable pour que le jumelage réussisse.

Définir les bases du projet commun

Actuellement, si l’information a juste filtré, l’on ne peut qu’attendre la tenue des  rencontres préliminaires pour mettre au point cet accord. Et une fois les premiers contacts établis, l’usage veut que l’un des deux clubs prenne l’initiative d’inviter son futur partenaire afin de  faire plus ample connaissance. Lors de ce premier contact, les questions de fond devraient aussi être abordés, car en fin de compte, il s’agit à termes de définir les bases du projet commun, le jumelage. En clair, si des  divergences de vues ou d’objectifs apparaissent, mieux vaut que ce soit à ce moment  de la construction du jumelage, d’autant que de la discussion peuvent naître des aménagements ou une évolution des positions premières. Ce projet serait alors affiné lors de la visite dite du retour. Bientôt donc, si l’annonce du jumelage s’avère être concrète et palpable, deux délégations, tunisoises et qataries, devront mettre en place un calendrier des actions à venir et de la mobilisation qui devrait suivre.

Quid de Chamakhi ?

Du nouveau concernant le maintien ou le départ du buteur Yassine Chamakhi. Après la signature du contrat de sponsoring avec la compagnie aérienne quatarie,  Abdessalam Younssi a conversé avec Chamakhi afin de tenir à terme un engagement sur son retour au sein du giron clubiste. Il se pourrait ainsi que le buteur clubiste touche un million de dinars étalés sur trois saisons.

A Chamakhi maintenant de donner suite à cette proposition.

Laisser un commentaire