Ligue 1 | 13e journée – CA-ST (2-2) : Un point inutile !

1,222
Match moche mais fou et tendu, et un point qui n’arrange ni les affaires du CA, qui s’enfonce, ni le ST qui cherche désespérément la victoire.

Stade d’El Menzah-Temps pluvieux et froid-Arbitrage moyen de Jaouadi – Le CA et le ST se neutralisent 2-2-Buts de Chammakhi sp 28’ et Ben Yahia 81’ sp, Messadi 10’ sp et Mejri 55’

CA : Dekhili – S Laabidi- Kossy – Salhi – Ben Yahia – Kassab (Taboubi) – Oueslati (C Laabidi) – Garrab (Hadj Ali) -Taoues – Chammakhi – H. Laabidi

ST : Jemal-Maksi-Khemis-Hasni-Laayouni-Hadda (Hammami)-Laamari-Ait Malek (Medina)-Mejri-Messadi-Avata


Ce derby tunisois CA-ST est à larguer dans la mémoire enfouie du foot tunisien, tellement c’était laid et sans relief. Techniquement, c’est loin d’être un beau derby, mauvaise qualité des joueurs oblige, mais ce fut intense en émotions, en rebondissements.  C’est le genre de matches qu’on ne peut oublier comme par exemple ces quatre penalties sifflés, trois pour le CA et un pour le ST. Pour les Stadistes, le sifflet de Nasrallah Jaouadi était partial et en faveur du CA, pour les Clubistes, les trois penalties sont justifiés. Grosso modo, Jaouadi a été un peu du côté clubiste dans sa manière de diriger le match. Le premier penalty transformé par Chammakhi (28’) était sévère c’est vrai. Pour le premier penalty stadiste, c’était bien vu de la part de Jaouadi. Messadi n’a pas trouvé de difficulté à tromper Dekhili dès la 10’. Les Clubistes de Yaakoubi ont comme d’habitude raté le début du match pour la énième fois. Fragilité psychologique ? Problèmes techniques ? Joueurs pris par l’enjeu de la partie et par leur mauvais classement? Un peu de tout. Ce nul 2-2 n’arrange pas finalement ce CA qui a été brouillon, nerveux incapable de développer un jeu constant et clair. Pendant 90’, on a vu des rôles confus dans cet inédit 3-4-3 imposé par Yaakoubi : Labidi, Koussy et Salhi (dépassé avec cette longue inactivité) étaient collés en défense, et le reste des joueurs était loin. Pas de relance et surtout pas de jeu de couloir efficace dans ce genre de plan de jeu. Chammakhi était excentré gauche alors que Taoues ( ce garçon doit corriger son jeu brut et sans la moindre efficacité), et le danger était plus en seconde mi-temps sur les quelques balles arrêtées telles que la tête de Hamdi Laabidi qui a heurté la transversale à la 75’. Sinon, rien à dire sur ce CA inodore et incolore qui a raté un penalty par Chammakhi et qui en a marqué un second par l’intermédiaire de Ben Yahia.la situation du CA empire après la fin de l’aller, et avec ces joueurs qui n’ont rien de génial et qui ne sont pas capables de rivaliser avec des clubs du bas du tableau. Le pire est à craindre; un mercato de sauvetage est indispensable pour sortir de ce gouffre. Ce point ne va rien changer, le chemin est encore long pour éviter la relégation. Eh oui, c’est la triste réalité.

Le ST trop prudent

Pour un départ, Ghazi Ghrairi n’a pas perdu, mais n’a pas gagné non plus. C’est un point bon à prendre pour une première en tant qu’entraîneur, mais la mauvaise série se poursuit également pour le ST qui s’engouffre lui aussi. La régression de Ait Malek, la naïveté de la défense stadiste qui a trop reculé devant un CA prenable ont coûté cher à un ST qui aurait pu jouer pour gagner. Le but de Mejri en seconde mi-temps n’a pas été bien exploité pour tuer le match, surtout que le repli clubiste était très lourd et les couloirs étaient découverts et prenables. La sortie de Hadda a privé le milieu du terrain stadiste de son équilibre, car depuis, les balles arrivaient directement sans transition. Encore un entraîneur qui essaye de faire bouger les choses au Bardo mais quelque chose ne tourne pas rond dans cette équipe qui a perdu de sa verve. ST et CA ont perdu deux points si on considère que le classement n’est pas digne du prestige du duo. Encore beaucoup à faire pour ces deux clubs qui auront une trêve pour mieux repartir au retour.

 

(Ph M.Hmima)

Laisser un commentaire