Gouvernance locale | Hammam Sousse : Une application citoyenne pour améliorer la qualité des services de propreté

3,701
Le mode de collecte des déchets ménagers dans la municipalité de Hammam Sousse a évolué depuis février 2019, grâce à l’adoption des poubelles semi-enterrées MOLOK conçues par l’entreprise tunisienne pionnière dans la nouvelle approche de propreté urbaine en Tunisie “Molka Environment”. 

La mise en place de ces conteneurs dans la municipalité de Hammam Sousse n’est pas une première en Tunisie. L’apport positif de ce nouveau système de collecte des déchets a été fait ses preuves à Sfax et Tunis.

Un système de monitoring 100% tunisien: 

L’innovation de l’expérience de la municipalité Hammam Sousse réside dans le système 100% tunisien, de gestion et de suivi pour les Molok semi-enterrés, constitué d’une plateforme web et application mobile de monitoring des conteneurs.

Lancée en mai 2021, l’application « My Molok » se veut une nouvelle solution digitale citoyenne permettant aux habitants de Hammam Sousse de signaler toute anomalie, ou dysfonctionnement des conteneurs semi-enterrés Molok et de contribuer activement à l’amélioration de la qualité des services municipaux en matière de propreté publique et à la protection de l’environnement.

Elle permet aux citoyens de géo-localiser les conteneurs les plus proches et d’observer leurs états grâce à une carte interactive qui recense 80 conteneurs connectés en précisant leur emplacement, mais aussi leur quantité estimée.

Ainsi, le citoyen deviendra lui aussi un agent du changement en transmettant les anomalies relatives aux conteneurs Molok via l’application. Il suffit de télécharger l’application sur son Smartphone et de s’inscrire gratuitement afin de pouvoir observer l’emplacement géographique des différents conteneurs Molok et leurs quantités estimées.

En cas d’anomalie constatée, que ce soit un Molok abîmé, saturé, sale ou bloqué, il est possible de décrire ou catégoriser les observations, et d’y ajouter une photo afin d’informer en temps réel les services municipaux de propreté. Le citoyen peut même choisir le type des déchets trouvés, afin de faciliter l’intervention des agents municipaux ou de la société Molka Environment.

Une solution pour faciliter la mission des services de propreté: 

Selon Mr Tarek ben Amor, le directeur de propreté à la municipalité de Hammam Sousse, cet outil collaboratif permet de faciliter l’intervention des services dédiées à la propreté de la ville sur le terrain pour résoudre tout problème, dépassement ou manquement lié à la vidange des conteneurs, et de mieux planifier les actions journalières des camions de collecte de déchets. «My Molok permettra non seulement de maximiser le taux de réactivité des services municipaux, mais aussi de minimiser les coûts et le taux de consommation de gasoil pour les camions de collecte de déchets en optimisant les circuits de nettoyage et en soulignant les points « rouges » et saturés qui nécessitent une intervention urgente. », a-t-il déclaré.

Depuis Mai 2021, 188 réclamations ont été reçues sur la plateforme “My Molok” concernant l’état des conteneurs et leurs environnements et ont été traitées par les services municipaux.

 

Une stratégie de communication faible: 

Selon la présidente de l’association environnementale El Fell Hammam Sousse, Ameni Letaief, l’initiative de digitalisation des services de propreté municipaux à travers la création de l’application « My Molok » peut être considérée comme un pas positif dans la démarche participative de la municipalité de Hammam Sousse. Il manque toutefois une stratégie de communication bien établie pour l’introduire auprès des citoyens et leur expliquer son mode fonctionnement.


Les données reçues confirment le manque de communication sur cette application, qui a généré plus de 3000 téléchargements depuis son lancement, mais qui compte seulement 80 utilisateurs actifs.

 

La municipalité de Hammam Sousse compte adopter une stratégie de communication plus efficace, très prochainement, afin d’informer les citoyens sur cette nouvelle application et de les sensibiliser à l’importance de contribuer au maintien de la propreté de leur municipalité.

Les conseillers municipaux comptent lancer une seconde application interactive permettant aux citoyens de signaler les dégradations sur les voies publiques ou dans les rues, et communiquer leurs observations ou suggestions relatives aux différents services municipaux d’une manière plus facile et plus rapide. L’objectif est de créer des liens avec les citoyens et leur impliquer dans les affaires locales et améliorer leurs services.

Ce travail a été réalisé dans le cadre de la deuxième édition du programme « Mourasiloun », Reporters de la Démocratie Locale, organisé par la Fondation Internationale pour les Systèmes Électoraux (IFES), bureau de Tunis, qui vise à renforcer le journalisme local à travers un réseau de correspondants locaux.

Laisser un commentaire