Seifeddine Makhlouf écope d’un an de prison avec sursis

2,720
Comparu devant la Chambre correctionnelle du Tribunal militaire permanent de Tunis, pour avoir insulté et menacé un magistrat militaire, le député du Parlement suspendu a été condamné à un an de prison avec sursis.

Le député du Parlement suspendu Seifeddine Makhlouf a été condamné à un an de prison, avec sursis à l’exécution, dans l’affaire d’atteinte à la justice militaire, a indiqué son avocate Islam Hamza sur sa page Face-book.

Le député gelé Makhlouf avait comparu jeudi devant la Chambre correctionnelle du Tribunal militaire permanent de Tunis, pour avoir insulté et menacé un magistrat militaire dans les couloirs du Tribunal.

La Chambre correctionnelle du Tribunal militaire permanent de Tunis avait ordonné, le 17 janvier dernier, de maintenir en liberté les accusés Seifeddine Makhlouf et Nidhal Saoudi, députés du Parlement suspendu, et de reporter au 28 mars l’examen de l’affaire dite de l’aéroport.

Laisser un commentaire