Hand | Polémique sur la cérémonie d’ouverture du championnat arabe : La passivité de la Fthb !

3,341

L’instance fédérale aurait dû se taire et laisser passer l’orage au lieu de publier un communiqué où elle explique le fiasco de la cérémonie d’ouverture du championnat arabe à Hammamet. Il faut rappeler que le triste spectacle de danse orientale, qui n’avait rien à voir avec un événement sportif, a suscité la colère et l’indignation d’une grande partie du public et des observateurs. Au lieu d’une chorégraphie qui met en valeur l’esthétique et le goût raffiné sur un événement aussi important, on n’a trouvé qu’un laid solo de danseuse orientale, du jamais vu auparavant sur un événement Hand.  Et la Fthb, coorganisatrice dans tout cela ? Elle fait preuve d’une incroyable passivité à travers son communiqué. En rejetant la faute sur le ministère de la Culture  et le gouverneur de Nabeul, la Fthb a avoué que Sihem Belkhodja, à qui on a confié (comme d’habitude bien sûr !) l’organisation de la cérémonie d’ouverture, n’a pas présenté une avant-première de son spectacle. Comment la Fthb, qui connaît bien la sensibilité de l’événement et le contexte arabe tendu, en ce moment, prend un risque pareil et découvre, comme tout le monde, la cérémonie d’ouverture le jour j ? Le mal est fait, et la Fthb a commis une bourde monumentale sur ce dossier. Quand on a la responsabilité d’organiser, il faut assumer. Il faut surtout tout prévoir et contrôler car le moindre dérapage a de lourdes conséquences. Une polémique inutile et une erreur qu’on pouvait éviter facilement.

R.E.H.

Laisser un commentaire