Conventions de partenariat entre le ministère de la Famille et plusieurs communes : Les jardins d’enfants municipaux ressuscités

2,462

 

Le ministère de la Famille a mobilisé des fonds d’une valeur de 9 millions de dinars pour le projet des jardins d’enfants municipaux, lancé depuis 2014.

Des conventions de partenariat entre le ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées et des municipalités ont été signées, lundi, pour créer de nouveaux jardins d’enfants municipaux. Des annexes à des conventions précédentes ont été, également, signées avec d’autres communes, dans le cadre de la mise en œuvre du programme visant à relancer les jardins d’enfants municipaux.

Vers l’aménagement de 49 jardins d’enfants municipaux

En effet, les deux conventions de partenariat signées entre le ministère et la commune de Metouia dans le gouvernorat de Gabès prévoient la création d’un jardin d’enfants municipal dans le quartier Akarit au profit d’une cinquantaine d’enfants, moyennant une enveloppe de 112 mille dinars et l’aménagement de celui de Bir Chalouf, d’une capacité d’accueil d’environ 100 enfants, pour un coût supérieur à 221 mille dinars. Des annexes à des conventions de partenariat précédentes ont été, également, signées à cette occasion en raison du coût élevé des travaux d’aménagement et d’entretien. Il s’agit d’accorder des crédits supplémentaires d’une valeur de 463 mille dinars à la commune de Zouhour à Sousse pour aménager le jardin d’enfants Al-Amel ainsi qu’une enveloppe de 515 mille dinars à la commune de La Manouba pour aménager le jardin d’enfants Nour. La ministre de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées, Amal Belhaj Moussa, a souligné, à cette occasion, le souci de permettre aux enfants issus de ces régions d’accéder aux établissements de la petite enfance en tenant compte du pouvoir d’achat des catégories vulnérables et à faible revenu. Elle a mis l’accent sur la détermination de son département à faire réussir le programme d’appui aux jardins d’enfants municipaux et sa généralisation dans toutes les zones municipales en tant que mécanisme de base qui vient s’ajouter aux programmes du ministère visant à soutenir l’égalité des chances dans l’accès aux services d’éducation préscolaire.

Elle a souligné que le ministère a mobilisé des fonds d’une valeur de 9 millions de dinars pour le projet des jardins d’enfants municipaux, lancé depuis 2014 pour l’aménagement de 49 jardins d’enfants municipaux d’une capacité d’accueil d’environ 4.000 enfants.

Belhaj Moussa a indiqué que le premier jardin d’enfants municipal a été créé en 1958. Il s’agit du jardin d’enfants Ali Belhaouane à Tunis qui est encore en activité.

Cependant, a-t-elle dit, les jardins d’enfants municipaux ont connu une baisse remarquable, passant de 223 en 1995 à 47 en 2010.

Laisser un commentaire