CSS-CA (0-0) : Il ne manquait que les buts !

2,654
Parité frustrante des deux côtés…

Stade Taieb-Mhiri de Sfax. CSS-CA (0-0). Pelouse en bon état. Public nombreux. Temps ensoleillé mais frais. Arbitrage de Haithem Guirat, assisté par Ahmed Dhouioui et Skander Jaballah. Quatrième arbitre : Fradj Abdellaoui, commissaire du match : Mohamed Meddeb. Arbitre VAR : Nasrallah Jaouadi. Assistant VAR : Ramzi Ben Fradj. Avertissements : Chadi Hammami, Ouedhrfi et Konté.

CSS : Dahmen, Ghram, Zamourri (Bhiri), Mhadhebi, Hamrouni, Hammami, Trabelsi (Camara), Konté, Ali, Diakité (Habbassi), Habboubi.

CA : Noureddine Farhati, Rami Bedoui, Nader Ghandri, Taoufik Cherifi, Ahmed Khélil (capitaine), Larry Azouni (Wissem Ben Yahia), Mehdi Ouedhrfi, Chiheb Laabidi (Adem Garreb), Adem Taoues, Ali Amri (Yassine Dridi), Hamdi Laabidi.

Dans le vif du sujet, le CSS débute en force mais le but sfaxien est refusé par la VAR pour cause de hors-jeu de Diakité à la 3’. Quelques minutes plus tard, Hussein Ali pivote et tire, mais sa frappe et repoussée en corner. Sur ce, si le CSS pousse, le CA n’est guère perturbé. Bien au contraire, les Clubistes engagent les duels correctement et tentent de se projeter sur contre éclair. 24’, Azouni, en souffrance, cède sa place à Wissem Ben Yahia. 29’, Ali efface son vis-à-vis sur le couloir gauche, centre, mais Farhati se détend. Le CSS monopolise le cuir mais le CA garde son bloc assez haut. 32’, Hamdi Laabidi est accroché en pleine surface. Penalty pour le CA ? Non, le coup de pied de réparation est accordé, puis refusé par Haithem Guirat après visionnage de la VAR. Le CA se relance cependant et Ahmed Khélil voit sa frappe-ricochet passer sur le poteau suite à l’intervention de Dahmen. La minute qui suit, Rami Bedoui manque de peu l’ouverture du score en faveur des siens. Place à la seconde période avec déjà une nouvelle parade de Dahmen qui repousse la tentative de Mehdi Ouedhrfi. 59’, au pressing de Diakité, Cherifi tombe et le Mauritanien n’en profitera pas.  87’, suite à une déviation géniale de Ben Yahia, le rush offensif clubiste va se heurter à un Dahmen alerte à souhait. Au final, le nul n’arrange certes pas les affaires des deux cadors, mais en l’état, il est équitable.

crédit photo : © Mokhtar HMIMA

Laisser un commentaire