Migration | Bouden s’entretient avec des représentants d’organisations internationales actives en Tunisie : « La Tunisie œuvre à préserver la dignité et les droits de l’homme »

2,362

 

« Les mesures prises récemment ont contribué à résoudre un certain nombre de situations complexes. Les interventions humanitaires dans le cadre de ce projet commun, élaborées en concertation avec tous les participants et dans le respect des principes du mouvement international et de la législation tunisienne, seront renforcées », affirme le président du Croissant-Rouge tunisien, Abdellatif Chabbou.

La Cheffe du gouvernement, Najla Bouden Romdhane, s’est entretenue au palais du gouvernement à la Kasbah, avec les représentants d’organisations internationales actives en Tunisie et ce, dans le cadre du suivi du dossier de la migration pour le renforcement de la prise en charge des migrants en Tunisie notamment par le CroissantRouge tunisien (CRT) et ses partenaires.
A cette occasion, Bouden a salué les efforts déployés par les organisations actives en Tunisie dans le domaine de la migration, se félicitant pour la coordination de haut niveau qui aura un impact positif sur la prise en charge des migrants, lit-on dans un communiqué de la présidence du gouvernement. Dans son intervention, la Cheffe du gouvernement a souligné que la Tunisie a été et restera un pays respectueux des pactes et des traités internationaux et œuvre à préserver la dignité et les droits de l’homme dont notamment les droits des migrants
De son côté, le président du Croissant-Rouge tunisien, Abdellatif Chabbou, a déclaré que « la Tunisie a été et restera un pays avant -gardiste en matière d’assistance et prise en charge des dossiers humanitaires », soulignant que le CRT a commencé, en coordination totale avec toutes les institutions de l’Etat et en partenariat avec les différentes organisations internationales présentes à cette réunion, à travailler à renforcer la prise en charge des migrants. Il a, en outre, affirmé que « les mesures prises récemment ont contribué à résoudre un certain nombre de situations complexes et que les interventions humanitaires dans le cadre de ce projet commun, élaboré en concertation avec tous les participants et dans le respect des principes du mouvement international et de la législation tunisienne, seront renforcées ».
Les représentants des organisations internationales ont passé en revue les différentes activités menées en Tunisie depuis des années dans le domaine humanitaire, saluant la coordination réussie dans les différentes actions humanitaires, telles que « le camp de Choucha en 2011 et la prise en charge des migrants, quelles que soient leurs situations, pendant la pandémie de Covid-19 et lors des campagnes de vaccination, ainsi que les interventions quotidiennes continues depuis des années en faveur des migrants et autres actions humanitaires ». A la fin de cette réunion, la Cheffe du gouvernement a souligné « l’engagement de la Tunisie à soutenir tous les efforts humanitaires visant à fournir de l’aide et de l’assistance à ceux qui en ont besoin »
Bouden a également adressé, à travers les représentants des organisations, un message de remerciement à tous les bénévoles de l’action humanitaire en Tunisie et à l’étranger.
A noter que la réunion s’est tenue en présence du président du Croissant-Rouge tunisien, de la cheffe de Délégation du Comité international de la CroixRouge (Cicr), Rania Machlab, de la cheffe du bureau de l’Afrique du Nord de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du CroissantRouge, Anne Leclerc, du chef de mission de l’Organisation internationale pour les migrations en Tunisie, Azouz Samri, de la Représentante du Haut-Commissariat aux droits de l’homme en Tunisie, Elodie Aristide, et de la responsable de la protection au bureau du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés en Tunisie, Francesca Vigagni, ainsi que des délégations les accompagnant.

Laisser un commentaire