Saison oléicole : Production en baisse, prix en hausse

3,046
huile d'olive

 

Cette année, la production oléicole est en deçà de la moyenne nationale enregistrée durant la dernière décennie, et est estimée à 211 mille tonnes.

La production nationale d’huile d’olive a connu durant la campagne 2022/2023 une baisse de 25% par rapport à la campagne précédente, pour atteindre 180 mille tonnes, a indiqué hier l’Office national de l’huile (ONH), dans un rapport consacré au suivi de la campagne oléicole actuelle.

Cette année, la production oléicole est en deçà de la moyenne nationale enregistrée durant la dernière décennie, et est estimée à 211 mille tonnes. Pour ce qui est de la répartition géographique de la production d’huile d’olive, la région du centre-ouest (Sidi Bouzid, Kairouan et Kasserine) occupe la première place avec une production de 75.000 tonnes d’huile d’olive, soit 42% de la production nationale.

Elle est suivie des régions du nord (26%), du sud (14%), du Sahel (10%) et du gouvernorat de Sfax qui contribue à hauteur de 8% de la production nationale. Avec une production avoisinant les 38 mille tonnes, le gouvernorat de Sidi Bouzid est le premier producteur d’huile d’olive.

D’après l’ONH, les prix de l’huile d’olive destinée à la consommation ont enregistré une hausse notable sur le marché local. Ainsi, les prix ont atteint cette année environ 15 dinars/litre contre 12 dinars/ litre, l’année dernière.

Laisser un commentaire