Ouverture de la Foire internationale du livre de Tunis : Une belle dynamique

5,035
Parmi les évènements prévus au programme de cette première journée, figure la remise de grands prix. Six prix portant le nom d’illustres auteurs tunisiens sont en effet réservés à des œuvres de création littéraire et intellectuelles.

Deux autres prix s’y ajoutent : le prix Abdelkader Ben Cheikh pour les contes d’enfants et le prix Noureddine Ben Khedher pour le meilleur éditeur.

Voilà c’est fait, le Palais des expositions du Kram a ouvert ses portes, le 28 avril 2023, à la 37e édition de la Foire internationale du livre de Tunis. Une ouverture officielle marquée par le déplacement du président de la république Kais Said avant d’ouvrir les portes aux visiteurs qui, petit à petit, ont commencé à investir les lieux.

«Continuons à planer sur les ailes d’un livre» est le slogan de cette nouvelle édition qui célèbre cette année l’Irak, marque, pour la première fois, la participation de la Russie et de l’Italie, et le retour de la Syrie après une absence de plusieurs années.

Cette édition rend hommage à Béchir Ben Slama (1931-2023), écrivain et ancien ministre de la culture qui était à l’origine du lancement de plusieurs manifestations culturelles et artistiques, entre autres la Foire internationale du livre de Tunis.

Premières heures de cette journée d’ouverture et un bon nombre de stands et autres pavillons commençaient déjà à accuellir les premiers visiteurs: entre autres, l’imposant pavillon de l’Irak invité d’honneur de cette édition et qui est reptrésenté par une importante délégation.

Le très attractif pavillon de l’Organisation des Nations unies qui a proposé, pour cette journée d’ouverture, des animations de marionnettes.

Le public pourra y découvrir les récentes publications des Nations unies, ses mandats et autres réalisations.

Plus de 60 activités seront, aussi, proposées à toutes les catégories d’âge et couvriront des thématiques tels que les droits humains, les droits des enfants, des réfugiés, des migrants, des femmes et des personnes ayant des besoins spécifiques.

Au milieu des habituels et nouveaux pavillons, on découvre un nouvel espace baptisé «Tigre et Euphrate», aménagé spécialement pour accueillir différents événements culturels et qui s’ajoute aux salles de l’étage qui sont baptisées, à l’occasion, aux noms de villes irakiennes : Babylone, Bagdad en hommage à ce pays invité d’honneur.

Parmi les évènements prévus au programme de cette première journée, figure la remise de grands prix. Six prix portant le nom d’illustres auteurs tunisiens sont en effet réservés à des œuvres de création littéraire et intellectuelles.

Deux autres prix s’y ajoutent : le prix Abdelkader Ben Cheikh pour les contes d’enfants et le prix Noureddine Ben Khedher pour le meilleur éditeur.

Une variété de maisons et sociétés d’édition marquent leur présence à ce rendez-vous qui réunit, cette année, en tout 279 exposants en provenance de 22 pays différents.

Les visiteurs auront un large choix parmi les 500.000 titres venus des quatre coins du monde.

Plus de 300 événements culturels, scientifiques et environnementaux seront proposés lors cette édition. Une nouveauté pour le jeune public, celle de la tenue d’une dictée en arabe qui sera organisée en partenariat avec l’association de la foire du livre pour enfants de Sfax.

On tombe sur quelques installations en réalité virtuelle, sur des stands dédiés à l’édition numériques dans cette nouvelle édition qui se veut, un tant soit peu, dans l’air du temps.
Une belle dynmamique s’insalle du coté du Parc des expositions du Kram et qui va sans doute gagner en instensité au vu du nombre des activités prévues jusqu’au7 mai 2023 .

Nous y reviendrons !

 

Laisser un commentaire