BILLET | Tunisie – Zlecaf : De nouvelles opportunités pour les entrepreneurs

2,918

 

Conformément à l’Agenda 2063, la Zlecaf  (Zone de libre-échange continentale africaine) représente une étape majeure dans l’achèvement réel de l’intégration économique de l’Afrique. De par sa portée politique et géostratégique, la Zlecaf  constitue un accélérateur pour la création d’un marché continental des biens et services, la facilitation de la libre circulation des opérateurs économiques et, par conséquent, la dynamisation de la mise en place d’une union douanière et une communauté économique africaine d’ici 2028.

La Tunisie, qui a fait du développement socio-économique de l’Afrique l’une de ses priorités, était parmi les premiers pays signataires de l’accord d’adhésion à la Zlecaf. Son opérationnalisation permettrait d’ouvrir un marché de 1,2 milliard de consommateurs et d’accroître le commerce intra-africain, en éliminant les barrières tarifaires et non-tarifaires à l’échelle de l’Afrique. Ceci va contribuer à créer plus d’opportunités et d’emplois pour les citoyens africains, à développer les chaînes de valeur régionales et à renforcer les infrastructures et les bases du commerce intracontinental.

Cet Accord ouvre la voie à une intégration régionale approfondie et une croissance plus rapide et plus durable, tout comme il promet des avantages douaniers et tarifaires concernant le commerce, les services, les produits…

Comptant des entreprises solides et présentes en Afrique, une expertise avérée, la Tunisie peut servir d’accélérateur fiable de la mise en place de la Zlecaf .  Cette dernière ne pouvant être opérationnelle que si l’Afrique dispose de grandes multinationales africaines, qui produisent et exportent partout dans le continent. C’est le poids et la contribution de ces champions africains qui pourront donner un coup de pouce aux échanges intra-africains.

La semaine dernière, la Tunisie a délivré ses deux premiers Certificats d’Origine Zlecaf  pour la société MPC Prokim et la société LA CSM Gias. Ces certificats favorisent l’accès privilégié des produits tunisiens aux marchés africains, ouvrant de nouvelles opportunités pour les entrepreneurs, les industries et les agriculteurs. Cette réalisation vient à point nommé renforcer la confiance des partenaires commerciaux et témoigne de l’engagement de la Tunisie envers l’intégration économique africaine. Cela contribuera à la croissance économique, à la création d’emplois et à un avenir plus solidaire pour le pays et l’Afrique dans son ensemble.

Cette réalisation est le fruit des efforts conjoints du ministère du commerce et de Développement des exportations, de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis, de la Douane tunisienne, du secteur privé, de la GIZ Tunisie et de toutes les parties prenantes qui ont œuvré sans relâche pour cette opération.

La Zlecaf aura certainement un impact positif sur l’économie nationale et permettra, entre autres, d’augmenter les capacités des entreprises tunisiennes en termes d’échange commercial, de diversification, de transformation structurelle…

Rappelons que la Tunisie avait adhéré à divers projets d’intégration régionale, en particulier avec la signature, depuis 2018, et ensuite la ratification en 2020, des accords établissant le marché Comesa et la Zlecaf.

Laisser un commentaire