Shems FM – Licenciement de 20 travailleurs : « Une décision abusive »

2,385
Le SNJT et la Fédération de l’information estiment que la décision du licenciement constitue une violation manifeste des droits économiques des travailleurs de la radio et du droit au travail journalistique.

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) et la Fédération générale de l’information rejettent le licenciement de 20 journalistes et agents de la radio privée Shems FM et le maintien de, uniquement, 30 postes.

Le 2 juin courant, le Tribunal de première instance de Tunis a rendu sa décision autorisant la cession de la société Tunisia Broadcasting « Shems FM » à la société Africa Broadcasting.

Dans une déclaration conjointe, le SNJT et la Fédération de l’information ont estimé que la décision du licenciement constitue une violation manifeste des droits économiques des travailleurs de la radio et du droit au travail journalistique, taxant cette initiative de « décision abusive qui va à l’encontre des dispositions du cahier des charges ».

Ils ont souligné l’importance de faire bénéficier le personnel de la radio de tous leurs droits financiers, « surtout qu’ils sont privés de leur salaire pour le troisième mois consécutif ».

Le SNJT et la fédération ont annoncé avoir chargé une équipe d’avocats afin de « préserver les droits matériels et professionnels du personnel de la radio et garantir sa continuité, surtout que la société Africa Broadcasting est en cours de création ».

La radio privée Shems FM avait fait part, vendredi dernier, dans un communiqué, de la décision du Tribunal de première instance de Tunis de céder la société Tunisia Broadcasting « Shems FM » à la société Africa Broadcasting.

C’est une société en cours de création d’une valeur de 1,3 millions de dinars.

Laisser un commentaire