Soirée au profit des sinistrés de Tabarka: Le grand élan de solidarité !

1,874

«Les Tunisiens sont tous avec Tabarka» est la soirée consacrée à la solidarité avec les sinistrés de l’incendie de Tabarka, vendredi 18 août. Une soirée réussie.


Honorés à juste titre les hommes de feu tunisiens, les soldats de la Protection civile et  ceux du Croissant-Rouge, pendant la soirée de solidarité du 18 août. Honorés par la ministre des Affaires culturelles pendant cette soirée sous le patronage du Chef de gouvernement M. Ahmed Hachani, ceux qui ont combattu les flammes à Tabarka étaient parmi les premiers rangs au théâtre romain de Carthage. Notons que «Tous les Tunisiens sont avec Tabarka» est un événement exceptionnel, organisé par le ministère des Affaires culturelles avec l’agence nationale pour le développement des festivals et des événements culturels et artistiques, en collaboration avec la direction de la 57e édition du FIC.Une soirée avec un côté officiel très renforcé, signe de l’importance que cet incendie a pris au sommet de l’Etat. Ainsi, plusieurs personnalités aux côtés de la ministre des Affaires culturelles, Dr Hayet guetat Guermazi, nous avons nommé  le ministre du Transport Rabii El Majidi, le ministre de la Santé Ali Mrabet, le ministre du Tourisme Mohamed El Moez Belhassine, la ministre de l’Equipement et de l’Habitat  Sarra Zâafrani Zenzri ainsi que plusieurs ambassadeurs.

Sous la houlette du maestro Youssef Belhani, l’orchestre de la troupe nationale de musique a accompagné les artistes qui ont chanté tour à tour devant le nombreux public qui s’est déplacé pour assister à ce concert de solidarité. On s’attendait à plus de monde dans les gradins, mais la présence était honorable. C’est Ghazi Ayadi qui a eu la charge d’ouvrir le spectacle avec «Sabrak Alaya». L’artiste avait un peu le trac et l’a avoué lui-même en déclarant: «L’entrée est toujours difficile». Nawel Ghachem a enchaîné avec quelques-uns de ses succès : «Abaâd» et «3ayni ya Lella». Puis ce fut le tour de Mohamed Jebali d’interpréter «Jabbar» de Abdelhalim Hafedh et de ses chansons personnelles : «Kmar», «Khalini Bjanbek» et «Ya Hanin».

Quant à Saber Rebai, il a gratifié l’auditoire avec un bouquet de ses chansons «Bibassata», «Ya Aghla» et un cocktail de refrains du patrimoine musical tunisien. Et la soirée s’est terminée avec Latifa Arfaoui qui a offert quelques-unes de ses plus belles mélodies : «Houma Arbi», «Tab Ahou», «Ma Trouhch Baid», «Hobek Hedi» et «Ahimou bi Tounes» 

Une soirée réussie dans l’ensemble qui a une haute valeur symbolique car elle souligne de nouveau la solidarité entre les Tunisiens qui ,après l’ardeur de 2011, a commencé à s’estomper à notre sens. De temps en temps une soirée de solidarité consacrée à une région ne serait pas de refus. Après tout, nos artistes sont toujours partants et le public aussi.

Laisser un commentaire