Après un black-out qui a touché tout le pays hier : L’ensemble du réseau électrique de nouveau fonctionnel

2,562

 

La Tunisie a plongé dans le noir, la nuit de mardi à mercredi (hier), à cause d’une coupure de courant électrique qui a touché toutes les régions du pays. Cette panne, dont les raisons sont encore inconnues mais que la Steg impute à des « causes purement techniques », a perturbé les ouvrages hydrauliques et les services de transport. Il n’empêche, les unités sécuritaires ont relevé leur niveau de promptitude pour assurer la sécurité des biens et des citoyens.

Selon la Steg, l’ensemble du réseau électrique est de nouveau fonctionnel, à l’exception de quelques régions où ses équipes spécialisées s’emploient toujours à le rétablir, a fait savoir hier le Directeur principal chargé de la coopération et de la communication, à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz, Mounir Ghabry qui a ajouté que des équipes spécialisées sont en train d’analyser et d’établir un diagnostic pour déterminer la cause principale de ce black-out. Le responsable a fait savoir que contrairement aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux « aucune explosion n’a eu lieu ».

Retour à la normale

Dans le même sillage, le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie a annoncé un retour à la normale sur l’ensemble du réseau électrique national à hauteur de 99%.

Côté transport, des interventions techniques ont été menées, hier matin, dans 23 stations de métro afin de pallier les retards enregistrés au niveau des premières dessertes matinales, en raison de la coupure d’électricité observée dans la nuit du mardi à hier mercredi dans plusieurs régions du pays, a fait savoir la Société des transports de Tunis (Transtu). Ces interventions ont permis de s’assurer de l’approvisionnement électrique des équipements et de programmer des dessertes de bus dans les stations d’El Mourouj, de la cité Intilaka, de 10 décembre 1948, de Slimane Kahia et de Kheirdine Bacha, a ajouté la Transtu, dans un communiqué.

Ces coupures d’électricité ont causé aussi des perturbations dans la distribution de l’eau potable dans plusieurs zones dans toutes les régions du pays, a annoncé la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede).

La Sonede a expliqué dans un communiqué  que cette coupure a causé l’arrêt de tous ses ouvrages hydrauliques.

La société a fait savoir que l’approvisionnement en eau potable reprendra progressivement après le rétablissement de l’électricité et la remise en marche de ses installations.

Ouverture d’une enquête

Le procureur de la République près le Tribunal de première instance à Ben Arous, Amor Yahyaoui, a ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes de ces coupures d’électricité.

Il a ajouté que suite à l’interruption du courant électrique dans plusieurs régions, dont notamment la centrale électrique de Radès, l’unité centrale de la Garde nationale à l’Aouina a été chargée de mener les recherches et investigations nécessaires pour identifier les causes de cet incident qui a touché plusieurs régions du pays.

Laisser un commentaire