Assemblée générale de l’EST : La promesse de se réinventer !

1,338

 

Si Hamdi Meddeb s’est dit assumer les échecs de l’équipe de football la saison écoulée, il a promis un renouveau lors du nouvel exercice et pas seulement sur le plan sportif. Le «Taraji Holding» connaîtra des changements profonds qui permettront une meilleure assise financière au club.

Les travaux de l’assemblée générale de l’EST ont permis de mettre les points sur les «I», mais surtout rassurer les fans et les adhérents sur l’avenir du club, l’équipe de football en particulier. Car si l’Espérance de Tunis a continué à exceller la saison dernière dans les différentes sections, le football a eu droit à une année blanche en termes de titres. Un échec que le président du club a tenu à assumer seul : «Nous nous excusons, mes pairs et moi-même des échecs de l’équipe senior de football la saison dernière. Nabil Maâloul et Mouîne Chaâbani n’en sont pas responsables. Ils ont fait ce qu’ils pouvaient. J’assume seul la responsabilité des échecs de l’équipe première de football la saison dernière, ainsi que les recrutements défaillants. Je crois que sur 16 ans, échouer sur une année est plus qu’acceptable», a dit Hamdi Meddeb dans son allocution d’ouverture, avant de poursuivre : «Il y a des joueurs qui sont bons quand on les recrute, mais au moment où ils endossent le maillot de l’Espérance, il s’avère que c’est trop lourd pour eux. Par ailleurs, bon nombre de joueurs ont refusé de venir à l’Espérance à cause de l’attitude d’une frange de supporters. Puis, les erreurs de casting, ça peut arriver. Mais ce que je n’accepte pas, c’est qu’on s’attaque à la personne sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse de responsables, d’entraîneurs ou des joueurs sur les réseaux sociaux». 

Et le premier responsable du club d’ajouter : «Nous avons bien travaillé durant l’été et fait de bons recrutements. L’équipe s’est améliorée. Et alors qu’il y a des mécontents parmi nos supporters, je tiens à évoquer la déclaration de l’entraîneur de Sundowns qui a salué la prestation de l’Espérance à l’African Football League. Je suis confiant en l’avenir. L’Espérance reprendra du poil de la bête», a promis Hamdi Meddeb.

Des finances équilibrées…

Volet financier, les recettes du club au titre de la saison 2022/2023 ont été de l’ordre de 46,482 millions de dinars contre 50,022 millions de dinars de dépenses, soit un déficit de 3,540 millions de dinars. Un déficit qui a pu être compressé grâce au soutien du président du club, Hamdi Meddeb, estimé à 20,300 millions de dinars.

Ceci dit, le 1er vice-président du club, Hechmi Jilani, a soumis à l’assemblée les nouveaux projets du Pôle économique «Taraji Holding». L’introduction en bourse, l’extension de l’hôtel du Parc qui n’est pas actuellement rentable car il ne compte que 54 chambres et les nouveaux projets d’investissements tels que une piscine, un musée, «Taraji Land» qui propose des activités culturelles et sportives pour les familles, sont autant de projets soumis aux travaux de l’assemblée par le 1er vice-président de l’Espérance.

Des projets qui exigent évidemment du temps pour être réalisés. Rien que pour l’introduction en bourse, la direction de l’Espérance a demandé au tribunal la nomination d’un expert pour que l’augmentation en capital se fasse conformément aux procédures. Bref, les projets proposés sont dignes de la grandeur du club. Toutefois, la lenteur de la bureaucratie pourrait retarder la réalisation de ces projets ambitieux.

L’Espérance de Tunis se réinventera à tous les nouveaux : c’est la promesse tenue lors des travaux de son assemblée générale. Ce que le public «sang et or» doit assimiler, c’est qu’aucun club, quelle que soit sa grandeur, ne peut remporter des titres tous les ans.

Laisser un commentaire