Festival international de la poésie à Tozeur | Vers l’infini et au-delà… pour briser les frontières culturelles

1,513

 

Le Festival international de la poésie, à l’occasion de sa 43e édition, s’annonce comme un rendez-vous exceptionnel célébrant l’art de la poésie dans toute sa splendeur. Avec la participation d’une pléiade de poètes renommés venant des quatre coins du globe, cet événement s’impose comme une plateforme où la diversité linguistique et culturelle fusionne harmonieusement.

C’est le doyen des événements culturels dans la ville aux deux printemps. Tozeur, déjà réputée pour son patrimoine historique et sa beauté naturelle, est devenue le théâtre de cette célébration littéraire et poétique, riche en émotions et en diversité. Du 23 au 25 du mois courant, les rues de Tozeur vibreront au rythme des vers, créant une atmosphère magique, où la poésie transcende les frontières culturelles. Il s’agit aussi de partager des expériences et d’explorer les nuances de la condition humaine. Les poètes invités, chacun apportant sa voix unique, tisseront un tapis de mots qui captivera les mordus de cette expression littéraire, et les transportera dans un monde où les idées et les émotions s’entrelacent.

Le doyen dans l’agenda culturel d’une ville qui respire la culture sous toutes ses variétés, a évolué au fil des années, devenant un ancrage pour les amoureux de la poésie. C’est aussi une opportunité idoine pour les artistes de partager leurs créations, mais il crée également un espace où les amateurs de la poésie peuvent se connecter, échanger des idées et explorer de nouveaux horizons littéraires. Fort de son héritage culturel et de sa réputation grandissante, le festival international de la poésie continue d’ériger la poésie comme un pont entre les cultures, un langage universel capable de tisser des liens durables entre les individus.

La 43e édition du festival promet également des événements spéciaux, des ateliers interactifs et des causeries entre poètes et passionnés.

Comme à l’accoutumée, cette manifestation culturelle a toujours épousé l’actualité pour en faire un axe thématique. La Palestine sera à l’honneur au cours de cette 43e édition avec comme thème «Poésie et communication». Ils viennent d’Egypte, d’Irak, d’Arabie saoudite, du Maroc, d’Algérie et de Suisse. Une rencontre fructueuse et enrichissante des invités de Thuzuros (Tozeur dans l’Antiquité carthaginoise), qui auront l’occasion de visiter le site mythique de «La guerre des étoiles» à Ong Jmel et les cascades d’eau de Chebika. Mais, empressons-nous de dire que le doyen des festivités culturelles dans la ville qui a vu naître Abu Kacem Chebbi bat de l’aile pour l’édition en cours, à cause de la modicité des moyens financiers mis à disposition, ce qui a impacté la liste des invités, rétrécie pour les circonstances. Seuls le gouvernorat de Tozeur et la délégation régionale de la culture ont tendu la perche aux organisateurs, avec la participation de certains volontaires qui se sont déployés pour s’investir dans la réussite de cet événement, avec notamment le metteur en scène et homme de théâtre Abdelwahed Mabrouk, qui s’est porté volontaire pour apporter sa touche artistique dans la présentation  et la mise en scène des différents textes poétiques.

Laisser un commentaire