Tozeur réinvente son identité historique et culturelle : Un nouvel espace dédié aux érudits de la région

1,073

 

La ville se prépare activement à ériger un centre dédié aux éminents savants originaires de la région.

Au cœur du Sahara tunisien, Tozeur se présente comme un joyau où la richesse culturelle se mêle harmonieusement au patrimoine immatériel et intellectuel. Le projet de centre des savants originaires de cette région, soutenu par le ministère de la Culture, ne fait pas que célébrer les érudits locaux, il positionne la ville aux deux printemps comme une destination incontournable, attirant les visiteurs du monde entier.

La ville elle-même est un trésor architectural, avec ses maisons traditionnelles aux briques rouges, ses ruelles labyrinthiques et ses oasis luxuriantes qui témoignent d’une ingéniosité séculaire dans la gestion des ressources hydriques. La ville se prépare activement à ériger un centre dédié aux éminents savants originaires de la région, un projet soutenu par le ministère de la Culture. Ce complexe innovant sera composé d’un musée, d’un centre de recherches et d’une bibliothèque, célébrant ainsi les figures emblématiques de Tozeur.

Les choix pour l’emplacement du centre ne sont pas définitifs, mais les options abondent. L’église catholique se profile comme une possibilité intéressante, offrant également une opportunité d’intégration dans le circuit touristique local. Une autre alternative prometteuse,  «Dar ben Azouz» sise à la ville arabe, pourrait accueillir le centre en attendant des travaux de restauration.

Ce projet revêt une importance significative, visant à promouvoir la reconnaissance des savants locaux dans les domaines historique, scientifique et religieux. Certains d’entre eux ont enseigné en Irak et à la prestigieuse institution Al Azhar en Egypte, enrichissant ainsi le patrimoine culturel de cette ville. Ce centre servira comme un pôle d’excellence et de préservation de la mémoire des contributions majeures de ces savants, et renforçant le rayonnement culturel de Tozeur, adossé à un rayonnement touristique.

Au-delà des murs physiques du futur centre des savants à Tozeur, le projet embrasse le riche patrimoine immatériel de la région, un trésor culturel susceptible d’enrichir considérablement le circuit touristique local.

Les initiatives visant à préserver et promouvoir le patrimoine immatériel ne se limitent pas aux frontières du futur centre. Des partenariats avec les acteurs locaux, tels que les artisans, les musiciens traditionnels et les artistes de l’art culinaire, seront encouragés pour créer une synergie culturelle dynamique qui s’étendra à travers toute la ville, et retentira en dehors des frontières.

Le centre des savants devient ainsi un maillon essentiel dans la valorisation de cette richesse locale. Les touristes du monde entier et les visiteurs de tout bord, avides de découvertes authentiques, seront attirés par la promesse d’une immersion dans un héritage culturel aussi diversifié que captivant.

C’est ainsi que la ville des Tozeurois se prépare à accueillir une affluence internationale renforçant son statut de destination touristique phare. Elle deviendra ainsi une plaque tournante pour l’échange culturel, où les savoirs locaux rencontreront les curiosités du monde.

En somme, à travers cette initiative de rassembler le patrimoine immatériel, l’héritage intellectuel et la richesse naturelle, Tozeur s’érige comme un lieu de beauté singulière, un creuset culturel qui transcende les frontières , conviant le monde à découvrir la magie de cette oasis au cœur du désert.

Laisser un commentaire