On se retrousse les manches au CSS : Le bureau à pied d’œuvre

410

 

Les fans ont de bonnes raisons d’espérer.

Le nouveau président du Club Sportif Sfaxien, Abdelaziz Makhloufi,  ne perd pas son temps et s’est lancé dans une véritable course contre la montre pour se consacrer à la lourde tâche qui l’attend. Makhloufi a promis que la phase du play-off sera l’occasion pour commencer à redresser la barre et proposer un autre visage plus reluisant du CSS avec l’ambition de ne pas se contenter de jouer les trouble-fêtes, mais les premiers rôles et de sortir, au pire des cas, avec un billet pour la Coupe de la CAF.

Lors de la première réunion du comité directeur élu pour un mandat de deux ans, les tâches ont été réparties. Le poste de 1er vice-président a été confié à son homme de confiance et l’un des principaux bailleurs de fonds du club, Hassen Châabane. Chokri Smâali a été désigné secrétaire général et Rafik Ben Arab comme trésorier. L’ancien ministre du Tourisme, Mohamed Ali Toumi, s’est vu confier le poste important de responsable de la gestion administrative et de la gouvernance. L’ancien président du dernier comité de direction provisoire, Jawhar Lâadhar, a été nommé, lui, porte-parole officiel.

Karim Delhoum rappelé

Au niveau du staff technique, le remue-ménage indispensable a été effectué avec le choix de Karim Delhoum comme premier adjoint de Nabil Kouki.  Nader Hbiri deviendra 2e entraîneur adjoint. Anis Jerbi a été choisi comme directeur sportif avec pour mission d’être le pilote des réformes et du programme de rénovation du travail de base dans les catégories des jeunes tout en supervisant et en ayant un œil et un droit de regard  sur l’équipe seniors.

Entre temps, Nabil Kouki a profité de la trêve pour préparer l’effectif qu’il a sous la main pour un bon démarrage de la deuxième phase. Il a été rassuré par la marge de progression de l’équipe, sa prestation et sa victoire en amical sur l’ES Métlaoui par 3 buts à 1 (buts de Baraket Hmidi, Moussa Bella Konté et Stéphane Gnaly ). Il n’empêche qu’il attend sur des charbons ardents la levée imminente de l’interdiction de recrutement pour compter sur des nouvelles recrues de qualité dans le groupe. Le 31 janvier, c’est le dernier jour du mercato et de transfert de joueurs. Le CSS peut déposer les dossiers des nouveaux joueurs, mais ces derniers ne seront qualifiés qu’après la décision de la Fifa qui fait actuellement figure d’épée de Damoclès.

Laisser un commentaire