Le CAB vise l’accession en Nationale A : Ça renaît !

1,666

 

Un ambitieux Sept cabiste est de retour sur la scène.

Après leur éclatante victoire à Moknine contre l’Olympique local, les Cabistes gardent de réelles chances d’accéder en Nationale A. Ce faisant, il fut un temps où le handball à Bizerte drainait du monde au terrain du Bac, situé  juste derrière la Banque centrale. Le CSB (Croissant Sportif Bizertin), devenu CAB dans les années 80, côtoyait les géants du handball tunisien ! Il y avait, à l’époque, le CSHL, l’ASPT Tunis, le CAGaz, Jendouba Sport, le SN, WA Monfleutry, la JSO et bien évidemment l’EST et le CA, tous en D1 bien sûr. Les Bizertins  Ben Romdhane dit Katkout, les frères Demni, Chridi, Amor Zaibi, Gramatico, les frères Nouri, Goubei, Ben Jemaâ, Makhlouka, Lazzem, Chakroun et les gardiens Haj Younès et Mokrani  avaient comme adversaires, toutes équipes confondues, les Jlili, Jeljeli, Achour, Khalladi, Belhadj, les gardiens Besbès et Oueslati et bien d’autres grands noms qu’on oublie certainement… Le dimanche était un jour de fête.  On se déplaçait en famille  audit terrain pour assister aux matches qui se jouaient le matin sur de la terre battue. C’était tout simplement le bon vieux temps ! Après  cette belle époque, le handball à Bizerte n’est plus ce qu’il était. La traversée du désert ne fait que durer jusqu’à rétrograder en … Nationale B.

Dans le chaudron de la salle Fatnassi

Sur ce, qualifié au play off pour jouer l’accession en Nationale A avec 7 autres concurrents, le CAB d’aujourd’hui a des chances de parvenir à ses fins. En effet, en battant l’Olympique Moknine à Moknine lors de la 3e journée par 27 à 25, l’espoir renaît après la récente défaite à Kairouan contre la JSK. «Nous possédons une bonne équipe qui a les moyens de réaliser notre objectif, à savoir l’accession », nous dit M. Mohammed Bouzid, vice-président et trésorier de la section handball.  Et de poursuivre: « Ce défi est relevé dès que  nous avons pris en main l’équipe à la fin de la phase aller dans la poule Nord alors classée en bas du tableau. Nous avons gagné 9 matches d’affilée pour se hisser,  en fin de parcours,  aux premières loges. Le mérite revient en premier lieu aux joueurs qui ont su se surpasser et au jeune entraîneur Seifeddine  Gharsallah épaulé, dans sa mission, par le directeur technique Chedly Ouakad». Ainsi, le play off compte 8 équipes que sont,  outre le CAB, l’ASM, l’ESR, El Maamoura issues de la poule Nord et l’OM , la JSK, Hiboun et l’Olympique Moknine de celle du Sud. Celles du Nord  jouent dans un mini-championnat en aller-retour contre  celles du Sud et les deux premières classées  accéderont en Nationale A. Le système a l’air d’être compliqué mais compréhensible pour les amateurs de sport ! «Nous sommes actuellement à mi-parcours. Au CAB, nous pensons plus que jamais à l’accession. La défaite contre la JSK nous a incités à mettre les pieds sur terre et à repartir encore plus forts. La motivation chez tout le monde est à son paroxysme d’autant plus que le président, Samir Yaâcoub, nous a offert toutes les conditions pour réussir et a promis aux joueurs des primes conséquentes en cas d’accession. La balle est donc dans le camp des Lotfi, Tahar, Montasser, Karim, Abdou et les gardiens de buts Ouaddhour et Sfaxi pour ne pas laisser  passer une aussi belle opportunité », conclut M. Bouzid. Enfin, les supporters « Jaune et Noir » ne manqueront pas de soutenir leur équipe favorite dans ces moments décisifs notamment  dans le chaudron de la salle Fatnassi  à la cité sportive Ahmed Karoui. On ne peut que louer l’excellent travail de l’équipe dirigeante de handball conduite par son jeune président Aymen Baratli pour avoir ressuscité l’engouement du public bizertin pour ce sport…

Laisser un commentaire