Ligue 1 – play-off – 4e journée – CA : Un derby pour retrouver la gagne

2,818

 

La nécessité d’un changement est indispensable pour un Club Africain concentré sur son objectif. 

En dépit d’un essoufflement constaté, le CA a toujours le regard tourné vers les places d’accessit. Aujourd’hui donc, un tournant est nécessaire dans le derby face au ST pour lancer un nouveau chapitre. Forcément, cette explication face aux Bardolais déterminera l’avenir immédiat de l’équipe de Mondher Kbaier et propulsera ou non son ambition de reconquérir une place de choix au classement. Bref, ce derby fait figure de test grandeur nature pour une équipe en quête de rédemption. Aujourd’hui, la nécessité d’un changement est indispensable pour un Club Africain concentré sur son objectif. 

Revoilà Hamdi Laâbidi

Ce CA-ST aura donc une saveur particulière à plus d’un titre. Comme à chaque fois, nous diriez-vous, avec son flot de souvenirs pas si lointains, parfois douloureux et autrefois joyeux. Dès lors, c’est le principal intérêt d’un derby, entre deux entités proches par la distance, mais que tout ou presque oppose. Et vu les circonstances sportives des uns et des autres cette saison, ce choc revêt certainement un caractère décisif pour l’avenir des deux clubs en question. Le club de Bab Jedid est redevable et surtout revanchard après avoir perdu face à ce même adversaire en phase 1 du championnat. Prenons donc du temps et analysons la situation. Le CA a presque fait une croix sur le titre, et gagner le derby face au Stade devrait lui permettre de se replacer pour les «nominations de fin de saison». C’est donc un CA à forte connotation offensive, résolument tourné vers l’attaque qui devrait croiser le ST. Cependant, Mondher Kbaier a les pieds sur terre et sait, en connaissance de cause, que le Stade peut autant faire mal devant qu’écœurer son adversaire derrière. Le coach reconduirait donc un plan en 4-3-3, mais pas forcément avec les mêmes joueurs. Inutile a priori de compter sur les retours des défenseurs Bedoui et Omrani (rétablis mais pas à 100% de leurs moyens), du milieu Ghaith Sghaier et des deux attaquants Srarfi et Meziani. En l’état, le coach alignerait une attaque inédite avec Zouheir Dhaouadi et Hamdi Laabidi sur les couloirs, aux côtés d’Eduwo en pointe comme ce fut le cas dans les derniers matches amicaux. Toujours volet attaque, les Arfaoui, Amri, Garrab et Snana constituent des alternatives fiables, prêts à prêter main-forte une fois sollicités. Plus bas au milieu, si Chiheb Laâbidi et Ahmed Khélil semblent intouchables pour l’instant, le jeune Yassine Dridi marque des points ces derniers jours et pourrait déloger Ben Yahia. Là aussi, à l’entrejeu, bien qu’incorporé en amical récemment face à Korba, Houssem Souissi n’entrerait pas dans les plans du coach, du moins pour le coup d’envoi. Enfin, en défense pareillement, Bedoui, bien que disponible, ne serait pas lancé d’entrée alors que Kbaier reconduirait les Cherifi-Skander Laâbidi dans l’axe, Zaâlouni sur le flanc droit et Adem Taoues (à degré moindre Bekoro) font aussi figure d’alternatives sur les flancs. Cet après-midi, le CA ne jouera pas sa saison face au Stade mais il doit impérativement s’imposer pour envisager une suite favorable et surtout éviter que le doute ne s’installe. Une victoire et ça repart donc pour un CA attendu au tournant par ses fans. Le jeu en vaut forcément la chandelle, à portée de quelques crampons et coups de rein qui feraient la différence…

Laisser un commentaire