Colloque «Vers une nouvelle pensée philosophique arabe» les 9, 10 et 11 mai 2024 à la Cité de la culture de Tunis : Qu’en est-il du discours philosophique arabe contemporain ?

2,767

 

« Le choix du thème s’inscrit dans le contexte du débat autour du déclin de la philosophie et du mouvement philosophique dans le monde arabe, tant à l’Est qu’à l’Ouest. », notent les organisateurs.

Sous la tutelle du Ministère des Affaires Culturelles et à l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie, la Fondation de la pensée arabe organise, en partenariat avec le Collège de Tunis pour la philosophie, un colloque multi-sessions les 9, 10 et le 11 mai 2024 à la Cité de la culture de Tunis.

Avec pour thème principal « Vers une nouvelle pensée philosophique arabe », l’événement verra la participation de près de 24 penseurs, penseuses et spécialistes de la philosophie en provenance des pays du Maghreb. Entre autres Abdallah Assayed Weld Abah de Mauritanie, Abdallah Moussa et Omar Boussaha de l’Algérie, Abdel-Salem Ben Abd-El Ali et Abdel Ilah Bel Guiz du Maroc, Faouzia Mohamed Ali Mrad et Selma Chaabane Abdeljabbar de la Libye, Youssef Ben Othman, Jalel Aldine Said et Mohamed Mahjoub de la Tunisie.

« Le choix du thème s’inscrit dans le contexte du débat autour du déclin de la philosophie et du mouvement philosophique dans le monde arabe, tant à l’Est qu’à l’Ouest. », notent les organisateurs.

Le colloque comprend une séance d’ouverture et 4 séances de discussions, en plus d’une séance de clôture qui verra le lancement du livre en langue arabe dont le titre se traduit en français : « Les arabes et le mouvement philosophique aujourd’hui », publié par la Fondation de la pensée arabe.

Le programme annonce pour le premier jour une conférence du tunisien Mohamed Abou Hachem Mahjoub intitulée « La fin du tournant et son rôle dans les tâches futures de la philosophie arabe ».

Le deuxième jour de ce colloque s’ouvrira avec une séance de discussion intitulée « Du besoin de la philosophie et de philosopher », on y traitera, entre autres, de la philosophie en rapport avec les systèmes politiques arabes et l’environnement. La deuxième et les troisièmes séances porteront sur « Les limites et les perspectives du discours philosophique arabe contemporain ».

Le dernier jour les participants s’intéresseront, entre autres, au rapport entre la philosophie et poésie, à la philosophie féminine et essayeront de réfléchir autour de la renaissance de la pensée philosophique arabe.

Il y sera question à la fin du lancement du livre : « Les arabes et le mouvement philosophique aujourd’hui ».

Laisser un commentaire