Handball — équipe de Tunisie Junior: Coup de semonce !

2,028

Le sept tunisien junior a perdu son titre au Maroc. C’est le moment de relever le niveau de compétition et d’autres aspects.


Happé par les problèmes qui ont vigoureusement secoué le sept national senior, on a quelque peu négligé ce qui se passe aux alentours du handball national. Les juniors étaient engagés au championnat arabe qui a été organisé par le Maroc. Nos jeunes, qui sont allés à Casablanca pour défendre leur titre, ont perdu en demi-finale contre le pays organisateur, le Maroc 22-20. A vrai dire, ce n’est pas totalement une surprise. Les pays arabes et africains ont fait de gros progrès et l’amélioration de l’infrastructure les a beaucoup aidés pour aller vite et résorber le retard qu’ils accusaient vis-à-vis de leurs homologues tunisiens.

Mais ce n’est pas tout. Les compétitions jeunes ne bénéficient plus de l’attention dont ils tiraient l’essentiel de leurs avantages. Le nombre, le milieu de prospection, le football qui accapare la part du lion des budgets, les bastions du handball dans le pays qui n’ont plus autant de moyens pour produire des éléments de qualité, et bien d’autres choses encore, ont érodé cet avantage qui est aujourd’hui réduit à néant. Ce nivellement prépare la succession et nous craignons que les calculs échafaudés ne se révèlent faussés par la baisse de régime de la base. C’est là un élément à prendre en considération pour la mise en place de la reprise en main de l’équipe des seniors. Sans une réserve de qualité à laquelle la formation porte-fanion s’adosse pour y puiser des joueurs de qualité, cette relance projetée risque d’être vaine. C’est la raison pour laquelle ce coup de semonce est à prendre en considération.

Laisser un commentaire