COUPE DE TUNISIE — HUITIèMES DE FINALE:  Les Bleus à l’épreuve de la Zliza

1,914

La JSO n’entend rien lâcher. Avantage à l’OB et périlleux déplacement du CAB.


Suite et fin aujourd’hui des matchs comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe de Tunisie avec peut-être juste une rencontre qui s’annonce déséquilibrée, quoique toute l’incertitude qui entoure généralement « Dame Coupe » constitue tout le charme de cette compétition à élimination directe. Cet après-midi, trois clubs de Ligue 1 sont appelés à évoluer avec tout le sérieux requis s’ils veulent passer aux quarts de finale.

A Monastir tout d’abord, les Bleus de Lassaâd Jarda reçoivent la Zliza, un Onze qui brille cette saison en Ligue 2 et qui a récemment malmené la Stayda et l’ASR, même si l’équipe gabésienne a aussi laissé des plumes à Kerkennah. Bref, le point fort de l’ASG, c’est l’attaque (six buts marqués en trois matches) et là où il faut progresser, c’est en défense. Maintenant, avec des avants-postes où les artilleurs ne manquent pas, l’USM, bourreau du CA en championnat (4-0), part avec les faveurs des pronostics, mais il serait cependant insensé de vendre la peau de l’ours…

Autre club de Ligue 2, la JSO, leader du groupe A, se déplace à Ben Arous pour y croiser le SCBA, lanterne rouge du même groupe.  Sur le papier, El Omrane part favori, mais là aussi, il serait prétentieux d’enterrer des banlieusards du sud qui ont un bon coup à jouer dans leur fief.

Le tenant sur du velours ?

Revenons à présent aux clubs de la Ligue 1. Le CAB, leader du play-out, sera à l’épreuve du déplacement  à Sakiet Eddayer pour y affronter le Progrès sportif local. Pour Maher Kanzari et son groupe, le message est clair : attention à la marche face à un onze gonflé à bloc.  Enfin, les Cigognes de Béja, tenants du trophée de Coupe et dauphins du CAB au play-out, reçoivent les insulaires de l’ES Jerba pour une confrontation qui pourrait tourner à l’avantage des Béjaois s’ils ne prennent pas ce match à la légère. Imed Ben Younès ne le sait que trop bien, en coupe, tout est possible et tout peut basculer sur un coup de dés…

Laisser un commentaire