LIGUE 1 — PLAY-OUT — 12E JOURNEE: Défaite interdite et victoire impérative

1,417

Aujourd’hui, c’est la course au maintien qui accapare et taraude les esprits des fans de l’ESM, d’EGSG, de l’USBG, de l’ASM et de l’ASS.


A trois journées de la fin du play out, cinq équipes sont concernées par la lutte pour la survie en Ligue 1, alors qu’auparavant, le CAB, l’OB et l’UST ont validé le maintien avant l’heure. Sur le quintette en question donc, au final, deux formations seront reléguées et les trois autres évolueront parmi l’élite la saison prochaine. Ce faisant, les jeux sont loin d’être faits et la ronde d’aujourd’hui pourrait en l’état nous apporter des éléments de réponse quant à la capacité des équipes concurrentes à entretenir l’espoir, rester sur le carreau ou encore avoir des sueurs froides jusqu’au baisser de rideau. Aujourd’hui donc, c’est la course au maintien qui accapare et taraude les esprits des fans de l’ESM, d’EGSG, de l’USBG, de l’ASM et de l’ASS. Là, si les trois premiers cités sont  avantagés par rapport aux deux lanternes rouges, l’AS Marsa et l’AS Soliman, il n’en reste pas moins que tout reste de l’ordre du possible. En clair, il suffit d’un coup de mou, l’enchaînement d’une belle série, voire un destin favorable pour que les cartes soient redistribuées.

La pression, une arme à double tranchant

Commençons par le bas du tableau où l’AS Marsa et Soliman ne peuvent plus se permettre aucun relâchement. Après avoir grillé tous leurs jokers, banlieusards du nord et capbonnais doivent faire le plein et espérer un coup du sort pour rester en course et ne pas vivre à terme les affres du purgatoire. De prime abord, cette journée pourrait leur être favorable puisque les deux derniers du classement évolueront dans leurs fiefs respectifs, quoique leurs adversaires évolueront avec moins de pression, arme à double tranchant en football, la plupart du temps. Au Chtioui, ça passe ou ça casse pour l’ASM à la réception des Béjaois. En l’état, si les gars du Saf-Saf reviennent de loin après une première partie de play-out totalement ratée, un effort supplémentaire est nécessaire pour rester en lice. C’est aussi le cas pour l’ASS qui a sombré dans les abîmes de la hiérarchie ces derniers temps. En croisant le leader cabiste au Cap-Bon, l’AS Soliman doit frapper un grand coup pour sortir la tête de l’eau. Pas évident cependant quand on sait que le CAB doit gagner pour effacer sa dernière contreperformance. On monte dans la hiérarchie à présent avec un duel quasi-capital pour le maintien entre l’USBG et l’ESM au stade du 7-Mars. Deux points séparent Métlaoui, situé au pied du podium et Ben Guerdane, 6e de rang. En l’état, la victoire est impérative pour l’USBG qui ne doit plus s’enliser davantage alors que la défaite est interdite pour l’ESM dont l’objectif est de valider son maintien avant l’heure. Enfin, Gafsa, 5e avec une unité d’avance sur l’USBG, l’un de ses concurrents pour la survie en Ligue 1, reçoit l’UST, un adversaire dégagé de toute pression. EGSG pourrait en tirer parti quoique soulagée à présent, Tataouine pourrait en profiter pour sortir le grand jeu…

Le programme

15h30 : AS Marsa-Olympique de Béja. Arbitre : Ameur Chouchène

15h30 : AS Soliman-Club Athlétique Bizertin. Arbitre : Sadok Selmi

15h30 : EGS Gafsa-US Tataouine. Arbitre: Houssem Boulaâres

15h30 : US Ben Guerdane-ES Métlaoui. Arbitre : Khaled Gouider

Laisser un commentaire