Play-out – Le match OB-USBG désigné un jour à part : Et l’équité dans tout cela ?

334
Ghazi Abderazak

 

La règle de l’équité et de la transparence veut que, lors des trois dernières journées, les matchs soient désignés le même jour et au même horaire. Cela n’ a pas été le cas du match OB-USBG comptant pour la 13e journée de la phase du play-out qui s’est déroulé hier. Or, les autres rencontres de cette avant-dernière journée ont eu lieu la veille.

Décidément, on aura tout vu dans notre football : réclamations de tout genre à ne plus en finir, arbitrage contesté y compris l’usage de la VAR censé pourtant dissiper tous les doutes, incapacité à tenir des élections du bureau fédéral et, pour boucler la boucle, un match de championnat comptant pour l’avant-dernière journée du groupe du maintien, désigné un jour à part.

Le match dont on parle est celui ayant opposé, hier, l’Olympique de Béja à l’Union Sportive de Ben Guerdane. Ce match, comptant pour la 13e journée de la phase du play-out, s’est déroulé hier. Or, les autres rencontres de cette avant-dernière journée ont eu lieu la veille.

La règle d’équité veut que lors des trois dernières journées, les matchs soient désignés le même jour et au même horaire. Étant donné que l’USBG est encore concernée par la relégation. Une règle qui semble échapper à la vigilance de la Lnfp. Personne n’a, d’ailleurs, contesté cette désignation !

Peu importe s’il y a enjeu, ou pas…

Le déroulement des matches de samedi a voulu que le sort de la deuxième équipe relégable se joue lors de l’ultime journée de la phase du play-out. Mieux : c’est un duel direct qui opposera les deux équipes concernées, à savoir l’ASS et l’ESM.

Or, à la désignation des trois dernières journées, on ne pouvait prédire les scénarios du maintien encore moins de la relégation. A titre d’exemple, le CAB s’est assuré de son maintien à trois journées de la fin de la saison. Quant à l’ASM, il est relégué officiellement depuis la journée précédente. Une 12e journée du play-out qui s’est déroulée le même jour, le dimanche 26 mai et dont le coup d’envoi a été donné au même horaire, soit 15h30. C’est dire que la règle de la transparence a été respectée pour la 12e journée, mais ne l’était pas à la 13e journée.

Bref, peu importe s’il y a enjeu ou pas pour certains matchs, la règle d’équité devrait être respectée. Faute de quoi, toute la compétition perd son sens.

Laisser un commentaire