Roland-Garros – Ons Jabeur affronte Coco Gauff en quarts : Bien armée sûrement…

944

 

Le premier objectif atteint, Ons tentera de jouer tous ses atouts devant une explosive Gauff. Ce ne sera pas aisé mais, à ce stade, Ons Jabeur a encore des ressources.

Beau parcours de Ons Jabeur jusque-là à Roland-Garros. La première semaine parisienne a permis à notre joueuse de se mettre en confiance et de confirmer son retour soutenu au premier plan. Après un petit début de saison marqué par des pépins physiques et par des sorties dès le premier tour des tournois joués, Ons s’est reprise petit à petit avec un quart de finale à Madrid qui nous a rassurés sur l’amélioration générale dans son jeu. Elle a atteint les quarts de finale, et c’est déjà un premier objectif qui lui a permis de défendre les points acquis l’année dernière. Quatre joueuses ont fait les frais de ce retour en forme de Ons Jabeur, et, lors de ces 4 matches gagnés, un seul set concédé et pratiquement une domination «intelligente». On a aussi décelé une nette amélioration du service (même si ce n’est pas le top), du retour également (face à Tausen); et surtout cette précieuse diversité technique et l’enchaînement des coups gagnants avec ces revers parallèles profonds et ces coups droits croisés et décroisés qui l’ont si aidée. Reste à prendre soin du nombre élevé des fautes directes pendant chaque match.

Aujourd’hui, ça va être un niveau beaucoup plus écrémé, car Coco Gauff est nettement plus forte que les quatre précédentes adversaires. Elle a enchaîné quatre victoires aisées montrant une solidité sans faille. Ce n’est pas un hasard si on la place comme favorite au titre tout comme Swiatek.

Tout à gagner

La pression est plutôt plus dans le camp de Coco Gauff qui part avec les faveurs des pronostics, sachant qu’elle joue une Ons Jabeur qui n’a pas la même cote que l’année dernière, mais qui se reprend. En terre battue, les écarts ne sont pas si flagrants, et la clé est la bonne gestion du mental et du physique. C’est une surface où la balle va moins vite que le gazon ou la surface rapide, mais c’est aussi une surface exigeante. Finalement, Ons Jabeur, qui a dit qu’elle fait tout pour revenir comme avant, sait bien qu’il y a moins de pression que lors des éditions précédentes. De plus, ses adversaires, surtout les meilleures, se méfient toujours de la jouer, parce que, quand elle est bien inspirée, elle reste capable de jouer sur le même niveau. Coco Gauff a beaucoup changé pour soigner son tennis et pour mettre plus de précision et de régularité dans son tennis «sec» et à base de puissance. Elle est en pleine ascension et se donnera à fond pour déstabiliser Ons Jabeur. On demeure, toutefois, confiants dans les qualités de notre joueuse qui va de mieux en mieux et qui use beaucoup de sa générosité et de sa détermination infaillible pour foncer vers les demi-finales à Roland-Garros.

Elle en est capable si elle évite de trop s’emporter et de s’énerver. Mentalement, elle doit être bien rodée et très sobre pour pouvoir tenir sur un match et face à une adversaire complètement différente de ce qu’elle a rencontré jusque-là.

Laisser un commentaire