Roland-Garros – Ons Jabeur quitte le tournoi Des détails fatals !

490

 

Ons Jabeur n’a pas à rougir de cette défaite face à Gauff, plus réaliste, pas plus. Le physique et le mental ont lâché à la fin du deuxième set et au début du troisième

Est-ce Ons Jabeur qui a perdu ou Coco Gauff qui a gagné ? Cela revient au même, mais plutôt notre joueuse qui a perdu. Parce que franchement, et d’après ce qu’on a vu, Ons Jabeur a raté une victoire qui était dans ses cordes. Mieux. L’Américaine, pourtant en mode express cette année à Paris, avait peur de Ons Jabeur. la preuve, son tennis plein de déchets techniques, ses nombreuses fautes directes et son service moyen surtout au premier set. La victoire de l’Américaine a été construite sur deux piliers : la patience et la puissance du revers pour provoquer des fautes. Pas plus. Ons Jabeur a illuminé le court central avec ses points gagnants sur coups droits parallèles profonds, sur ses amorties ( une amortie pour sauver une balle de match, qui peut l’oser sauf Ons ?) et son tennis délicat pour gagner le premier set 6-4. Et puis, c’est ce crash physique au deuxième set qui profite à une Coco Gauff qui a servi mieux pour prendre le large (6-2). C’est plutôt Ons qui a calé pour commettre les mêmes fautes directes faciles et offrir des points à l’adversaire. Au troisième set, elle est breakée (3 jeux à 1), et c’est Gauff qui enchaîne 4-1 (plus de maîtrise et de vitesse dans les coups). Mais à 4-2, Ons avait la possibilité de revenir. A 5-3 encore, c’est Gauff qui avait le trac avec ses fautes directes, et une facile balle de 5 jeux à 4 ratée par la Tunisienne. Et même la balle du match a été offerte à Gauff avec ce smash complètement loupé. Coco a été tacticienne et solide mentalement pour provoquer des fautes chez la Tunisienne, mais c’est plus notre joueuse qui ne pouvait plus donner. Son service a craqué au 3e set, ses jambes aussi et cela a permis à Gauff de gagner mais au forceps. Ons n’a pas démérité avec des stats honnêtes tels que plus de points inscrits dans les échanges longs ( 12 contre 9), 30 coups gagnants contre 21, 10 amorties contre 5 mais 38 fautes directes contre 28 ! Ons Jabeur revient doucement à son top niveau, mais devra quand même croire plus en ses chances et soigner son service. Ce top 5 n’est pas si lointain. Dans tous les cas, elle n’a pas démérité, elle restera toujours cette grande championne !

Laisser un commentaire