MEMOIRE : Anis

234

 

Anis

Mon fils, mon trésor, mon amour, ma vie, déjà 14 ans! Pour nous, c’est
comme si tu nous as quittés hier pour un monde meilleur..

Aucun jour ne passe sans que nous pensions à toi, tu as laissé un vide
que personne ne peut combler et une immense douleur difficile à
apaiser..

Je ne trouve pas les mots pour t’exprimer combien je t’aime mon trésor
et combien tu me manques, je n’oublierai jamais ta générosité, ta
tendresse, ton amour, tes baisers, tes paroles, ton beau sourire et ton
bon cœur..

Trop dur pour moi de surmonter ce deuil, mon cher Anis..

Je me rappelle toujours de toi, je te vois partout, mes larmes ne
sécheront jamais, tu es toujours dans mon cœur et devant mes yeux, tu
resteras gravé dans ma mémoire, ton prénom, Anis, ne quittera jamais ma
bouche jusqu’à la fin de ma vie…

Mon cher Anis, nous ne pouvons que nous incliner devant la volonté de
Dieu..

Ton départ nous a laissé une blessure si profonde, un chagrin
aussi immense et un océan de peine, notre vie n’a plus le même goût et
rien ne sera comme avant..

Tu nous manques terriblement et infiniment..

Que tous ceux qui t’ont connu et aimé aient en ce jour une pieuse pensée
pour toi et récitent la Fatiha à ta mémoire.

Que Dieu le Tout Puissant t’accorde Son infini Miséricorde et
t’accueille dans Son éternel Paradis.

Ta maman, ton papa, ta sœur Ines, son mari Slim, leurs enfants Yasmine et Mahmoud, ton frère Elyes, sa femme Jamila, ta grand-mère Habiba  et toute la famille.
Rabi yarhmek  mon cher fils Anis.

Laisser un commentaire