Saison estivale : Zarzis s’y prépare

574

 

L’été pointe à l’horizon. Il fait chaud et beau à Zarzis, ces derniers jours. Et les établissements scolaires sont sur le point de fermer.

Certains touristes commencent à affluer, alors que des unités hôtelières effectuent les dernières retouches  avant d’ouvrir leurs portes.

La présence de nos voisins libyens qui franchissent le poste de Wazin dans le gouvernorat de Tataouine, en attendant l’ouverture de Ras Jdir, est également remarquable. Sans compter l’afflux de nos compatriotes qui débarqueront très bientôt ainsi que les estivants qui viennent de l’intérieur du pays séjourner à Zarzis.     

La municipalité et l’Agence de la protection du littoral (Apal) devront multiplier encore plus les campagnes de propreté, déjà entamées. La lutte contre les chiens errants, la protection de l’environnement, le respect du domaine public maritime (DPM) le long de la côte sont aussi à prendre en considération.

Dans ce contexte, on doit avouer que le gouverneur de Médenine, Saïd Ben Zayed, n’a pas cessé, en cette période, de multiplier ses pérégrinations dans les délégations de Houmt Souk, Midoun, Ajim, Zarzis et Ben Guerdane. Des visites de contrôle et d’inspection pour inciter les autorités locales à faire de leur mieux pour bien aborder la saison.

Maîtres-nageurs indispensables

Contrairement aux années précédentes, il faudrait songer à engager et recruter, même provisoirement, des maîtres-nageurs, en renfort des moyens de protection et de sauvetage mobilisés chaque année. Ils recevront une formation de la part des agents de la Protection civile avant de prendre place dans les plages les plus animées et notamment aux corniches «Sonia», «Amira», «Béni ftéïel» et «Hassi Jerbi». Pareilles initiatives sont de nature à rassurer tous les baigneurs. A rappeler que pendant le mois de mai dernier, trois jeunes garçons ont péri à la fleur de l’âge, noyés. Leurs cadavres ont été repêchés par des plongeurs sous-marins.

Laisser un commentaire