Fonds saoudien Red Sea Fund 2024 : Opportunité pour les projets audiovisuels du monde arabe et d’Afrique

403

 

Le Fonds saoudien “Red Sea Fund” a lancé le troisième cycle de son appel à projets au titre de l’année 2024 pour le financement des productions cinématographiques et télévisées issues du monde arabe et d’Afrique.

Créé début 2021, le Fonds de la mer Rouge est financé par la Fondation du Festival international de la mer Rouge (Red Sea International Film Festival-Rsiff). La Fondation est la propriétaire et organisatrice du Rsiff qui aura lieu dans sa 4e édition du 5 au 14 décembre 2024 à Djeddah. La Fondation est le propriétaire et l’organisateur du Festival international du film de la mer Rouge et le Fonds de la mer Rouge est l’une des initiatives de la Fondation.

Ouvert du 6 au 30 juin, cet appel concerne les projets de longs et courts métrages, les documentaires et les films d’animation ainsi que les projets de séries télévisées. Les professionnels de l’audiovisuel arabes et africains peuvent soumettre leurs projets en cliquant sur le lien suivant : httpss://redseafilmfest.com/en/red-sea-fund-2/

Pour les  longs métrages, documentaires ou longs métrages d’animation : le film ne doit pas être inférieur à 60 minutes. Pour les courts métrages, les films de fiction, les documentaires et les films d’animation : le film ne doit pas dépasser 59 minutes, et les candidatures ne sont ouvertes qu’aux réalisateurs saoudiens. Pour les séries : la durée de l’épisode doit être comprise entre 25 et 59 minutes. La nationalité du réalisateur doit être arabe, d’origine arabe ou de nationalité africaine.

Les pays éligibles sont: Algérie, Angola, Bahreïn, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cap-Vert, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Congo, Egypte, Guinée équatoriale, Erythrée, Eswatini, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Irak, Jordanie, Kenya, Koweït, Liban, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Mauritanie, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Oman, Palestine, Qatar, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Royaume des Emirats arabes unis Arabie saoudite, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Afrique du Sud, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Tanzanie, Togo, Tunisie, Ouganda, Emirats arabes unis, Yémen, Zambie, Zimbabwe.

Le demandeur sera informé de la décision du Comité du Fonds de la mer Rouge par écrit jusqu’à 8 semaines après la date limite de candidature.

Le projet soutenu doit signer l’accord de développement du projet, appelé “accord de soutien du Fonds de la mer Rouge”, dans les 4 semaines suivant l’approbation de la demande. Tous les projets soumis, qu’ils soient sélectionnés par le Fonds de la mer Rouge ou non, seront automatiquement pris en compte pour une éventuelle sélection pour participer au souk de la mer Rouge pendant le festival.

Le Fonds de la mer Rouge propose quatre cycles et s’étend sur toute l’année et offre des financements à des projets aux histoires inédites et privilégie les idées audacieuses et originales qui couvrent un large éventail de sujets destinés à informer, éduquer et divertir. Tous les films subventionnés figureront dans la sélection officielle du Festival international du film de la mer Rouge.

Laisser un commentaire