Préparatifs pour le retour des TRE : Mesures complémentaires facilitant la livraison des passeports et du régime FCR

471

 

Dans le souci de fournir les meilleures conditions au retour de la communauté tunisienne résidant à l’étranger (TRE) et conformément à la politique de l’Etat consistant à accorder l’intérêt nécessaire à tous les citoyens, la direction générale de la police des frontières et des étrangers a toujours pris les mesures et les procédures complémentaires pour contribuer à l’améliorations de la qualité des prestations de services qui leur sont offertes aussi bien au niveau de la livraison des documents administratifs (demandes de passeports et de bénéfice de l’exemption des taxes douanières FCR) et des facilités des procédures de leur entrée ou sortie du territoire tunisien.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par le ministère de l’Intérieur hier, lundi 10 juins, et qui énumère les mesures arrêtées à ce propos dont voici les principales :

Au niveau de la livraison des passeports :

-Création d’un espace réservé aux TRE au siège de la direction générale de la police des frontières et des étrangers, chargée de recevoir les dossiers relatifs aux passeports, et ce tous les jours de la semaine, y compris durant le repos hebdomadaire et les congés officiels, sachant que la remise du passeport se fait dans la même journée, après un laps de temps court, exception faite pour les cas complexes nécessitant la consultation d’autres structures dont les services douaniers.

— Mise en place d’unités de passeports aux commissariats de la police des frontières de l’aéroport de Tunis-Carthage, du port de La Goulette et du port de Zarzis.

— Désignation d’agents de police des frontières à bord de chaque desserte des deux bateaux Tanit et Carthage pour recevoir les dossiers des passeports des voyageurs désireux de les déposer, sachant que le dépôt se fait par le biais d’espaces réservés à cet effet à bord des navires qui disposent de tous les outils techniques afin de s’acquitter de cette opération de façon à pouvoir remettre les passeports aux ayants droit dès leur débarquement, le dépôt se faisant à distance.

— Les bureaux de relation avec le citoyen dans les zones de sécurité nationale et de la Garde nationale ont été invités, pour leur part, à accélérer la préparation des passeports dans les meilleurs délais alors que le CE du citoyen au ministère de l’Intérieur et de la caserne de la Garde nationale d’El Aouina continueront à recevoir les dossiers concernant les cas urgents.

Au niveau du régime FCR

En outre, et vu l’augmentation des demandes de la part des TRE pour bénéficier du régime FCR, les services de la direction générale de la police des frontières et des étrangers, en collaboration avec les services de la direction générale de la Douane, ont opté, dans une première étape de numérisation, pour l’adoption de la communication électronique entre les deux directions, ce qui permet la réception des demandes instantanément avec une réponse dans la même journée.

— Au niveau des points de passage frontaliers, des mesures ont été prises pour garantir davantage de fluidité des mouvements des passagers, la direction générale de la police des frontières et des étrangers a opté pour la suppression de la carte d’embarquement dans tous les aéroports ainsi qu’au port de La Goulette et de Zarzis, ce qui a contribué à réduire les délais d’attente dans lesdits points de passage.

— Réservation d’un guichet unique chargé de finaliser les procédures aux frontières pour les personnes à besoins spécifiques, les personnes âgées et les membres des familles nombreuses, les femmes enceintes et les enfants.

— Intensification de la présence sécuritaire dans les environs des structures de l’Institution en vue de limiter les phénomènes de mendicité, de racolage et de harcèlement des touristes.

— Coordination accrue avec la police de circulation afin d’assurer une meilleure fluidité des mouvements de circulation routière.

— Renforcement des ressources humaines au sein des unités de la police des frontières durant la saison estivale en vue d’une meilleure exploitation des guichets pour les formalités frontalières, sans oublier la poursuite des procédures de contrôle sécuritaire à bord même des navires pour faire éviter, à l’instar des années passées, aux membres de notre communauté les tracas des attentes dans les ports.

Laisser un commentaire