Ligue 1 | Play-off – Dernière journée – USM-ST (1-1) : L’USM s’en sort !

64

 

Les Monastiriens assurent, malgré l’expulsion de Zeguei et le penalty annulé, une place dans l’une des compétitions continentales interclubs.

USM : Ben Said, El Herch (D. Jouini 34’), Baccar, Zeguei, Ben Salem, Samb, Dridi, Jaffeli (Bouatay 90’+2), Aiet Malek (Wely 34’), Jebali et Mannai (Trayii 73’).
ST : Hlel, Khalfa, Sahraoui, Ben Abda, Laifi, L. Ndao (Ayadi 46’), Saafi (Ferchichi 46’ puis Diallo 90’+1)), Oumarou, H. Jouini, Khadhraoui et Mejri.
Expulsion : Fabrice Zeguei (52’)

Les deux protagonistes sont entrés dans le vif du sujet dès les premières minutes de jeu. Après quelques tentatives par-ci par-là, les Monastiriens n’ont pas tardé à changer la donne. On jouait la 10’ quand, servi dans le dos des défenseurs, Ahmed Jaffeli reprit de la tête et prit au dépourvu le portier stadiste Sami Hlel, logeant la balle dans les filets.

Un but encaissé tôt qui ne perturba pas pour autant les visiteurs. Sauf que la première réaction des Stadistes a été sans véritable danger pour la défense monastirienne : le tir mou de Bilel Mejri est intercepté sans difficulté par Béchir Ben Saïd (26’).

Sentant le danger venir, l’entraîneur usémiste, Lassaad Jarda, opéra deux changements en incorporant le défenseur Dhia Jouini à la place de Youssef El Herch et Yassine Wely en remplacement de Bilel Aït Malek sur le flanc droit. Des changements qui n’ont pas empêché Youssouf Oumarou de créer le danger sur le couloir droit en dribblant Ben Saïd avant de loger la balle dans sa cage suite à une passe en profondeur de Youssef Saafi (44’). Un but d’égalisation au bon timing.

Expulsion et penalties annulés…

Si la première période de jeu était fort intéressante en termes de qualité et de volume de jeu, la deuxième mi-temps a connu des péripéties extrasportives qui ont influé sur le déroulement du match, à commencer par le court-circuit qui a mis en panne la VAR avant qu’elle ne se remette en marche.

Par ailleurs, le recours à la VAR a annulé deux penalties. Un premier penalty en faveur des Monastiriens annulé après que Sajed Ferchichi a commis une faute sur Ahmed Jaffeli (82’). Il y avait un hors-jeu au dépat de l’action!

Un deuxième penalty a été annulé au détriment des Stadistes dans le temps additionnel (90’+12) quand Béchir Ben Said a touché involontairement Oumarou mais en étant le premier sur la balle. La VAR a sauvé l’USM.

Les Monastiriens, en infériorité numérique depuis le début de la seconde mi-temps après l’expulsion de Fabrice Zeguei et en dépit du penalty annulé, n’ont pas baissé les bras et ont failli signer une victoire : Anas Bouatay était à deux doigts de doubler la mise à la fin de la partie, mais son tir puissant s’écrasa sur le poteau gauche de la cage de Hlel (90’+8).

Au final et bien qu’elle soit tenue en échec, l’USM s’en sort plutôt bien et assure, indépendamment de l’issue de la réclamation du CSS contre l’EST, une place dans l’une des compétitions continentales. Quant au Stade Tunisien, il a perdu beaucoup de terrain et voit son destin dépendre d’une victoire de l’EST aujourd’hui.

Laisser un commentaire