Coupe de Tunisie | Quarts de finale – CAB-SCBA (1-0) : Les Cabistes au forceps !

70

 

C’est dans les toutes dernières minutes des prolongations que les Cabistes ont composté, grâce à un penalty transformé par Bouallegui, leur billet pour les demi-finales.

Sur le papier, les Cabistes étaient censés être en roue libre face aux divisionnaires de Ben Arous. Sauf qu’en Coupe de Tunisie, les petits poucets ont tendance à mener la vie dure à leurs adversaires et c’est ce qu’ont fait les joueurs du Sporting Club de Ben Arous.

Les hôtes des Bizertins ont adopté une approche défensive qui s’est avérée payante au point que Taieb Ben Zitoun et ses camarades ont eu un mal fou à trouver leurs repères.

Pour déverrouiller la solide défense du SC Ben Arous, les Cabistes ont varié leur jeu. En vain. Il a fallu, d’ailleurs, attendre la 36’ de jeu pour assister à la première occasion des locaux : sur un coup franc direct tiré à l’approche de la zone des 16 mètres, Iyed Midani a vu sa frappe déviée en corner par le mur défensif.

En somme, Nabil Ferchichi, l’entraîneur du SC Ben Arous, a réussi, avec les moyens du bord, à stopper le CAB et rejoindre les vestiaires pour la pause mi-temps avec un nul vierge.

Jusqu’au bout…

De retour des vestiaires, les joueurs de Ben Arous ont repris les débats aussi confiants que déterminés. Toutefois, les Cabistes, grâce aux changements opérés par Maher Kanzari, ont réussi à se montrer plus entreprenants. Ils ont en tout cas créé deux occasions nettes qui auraient pu changer la donne. D’abord à la 62’ quand Rhimi centra dans le dos des défenseurs pour Ben Zitoun, pas assez rapide pour rattraper la balle sur la dernière ligne. Puis, à l’ultime minute du temps réglementaire lorsque Bouallegui adressa une passe en profondeur à Ben Hassine dont la reprise de la tête frôla le poteau gauche (90’).

Mais malgré les changements opérés et un jeu porté vers l’offensive, les Cabistes n’ont pas réussi à s’imposer dans le temps réglementaire. C’est que leur adversaire a fait preuve, jusqu’au bout, d’une résistance farouche, obligeant son hôte à disputer les prolongations.

Le Sporting Club de Ben Arous a même failli surprendre son hôte durant les prolongations : Rayen Sbai était à deux doigts d’ouvrir la marque, mais sa balle s’écrasa sur la transversale (93’).

Les Cabistes ont répliqué quelques minutes plus tard et Ben Zitoun de voir sa frappe frôler le montant droit. Le même Ben Zitoun est revenu à la charge quelques minutes après et il a fini par obtenir gain de cause quand un penalty a été sifflé en sa faveur suite à un duel musclé avec Oussama Hammami. Un penalty transformé par Alaeddine Bouallegui (130’), expédiant ainsi le CAB en demi-finales de la Coupe de Tunisie. N’empêche, le SC Ben Arous n’a pas démérité, rien que pour avoir cru en ses chances jusqu’au bout.

Laisser un commentaire