Coupe de Tunisie – Quart de finale – USM-CA (1-2) : Srarfi, le sauveur

95

 

Un CA qui a évolué  à 10 pendant 30 minutes a ramené une qualification en or devant une USM mal inspirée vers la fin malgré ses efforts.

USM-CA était un vrai match de coupe: suspense, rebondissements et buts. Le CA s’est rebellé contre le mauvais sort et contre cette saison très faible pour ramener une qualification qu’on peut qualifier de celle du cœur. A 10 contre 11 (après l’expulsion de Omrani en deuxième mi-temps), le CA a évolué à 10 pendant une demi-heure, et cela ne l’a pas empêché de tuer le match grâce au revenant Bassem Srarfi (76’). Dans un mouchoir et profitant d’un flottement défensif, il se faufile entre 4 Monastiriens et adresse de son pied droit un tir croisé qui trompa Ben Said. Avant cela, la première mi-temps a été équilibrée entre les eux équipes. Le CA a bien géré la première demi-heure pour prendre l’avantage grâce à un but de Souissi qui ressurgit de la tête après un coup de pied arrêté de Sghaier. A ce moment, l’USM, bien sur ses jambes avec un pressing incessant, a pu revenir vite. Un coup franc tiré avec ruse et Chiheb Jebali trompe le mur et le gardien clubiste d’un tir ras de terre (33’). Jbali et Aït Malek, bien mobiles, ont essayé de profiter du point faible clubiste, Hamza Agrebi, mais leurs tentatives manquaient de précision. En deuxième période, le CA a choisi de défendre étant à 10, et l’USM, supérieure à l’entrejeu grâce à Orkuma et Jebali s’est portée devant, mais le coup franc de Ait Malek trouve un Moez Hassen bien placé. Le CA a su protéger son avantage en dégageant la balle et en défendant en bloc face à une USM marquée par le but de Srarfi. Belle qualification du CA, et un visage honorable de l’USM. Seul hic, l’arbitre Ben Ishak qui a lésé les deux équipes en sifflant le moindre contact et en distribuant à gogo les cartons jaunes.

Laisser un commentaire