Lancement de la plateforme «Vénus» d’Ennejma Ezzahra : Pour que l’histoire et la culture soient accessibles à tous

147

 

Le Palais Ennejma Ezzahra, joyau de l’architecture néo-arabo-andalouse à Sidi Bou Saïd, a inauguré le projet «Plateforme Vénus : digitalisation et médiation culturelle».

Au cours de la cérémonie de lancement, rehaussée par la présence notamment de représentants du corps diplomatique accrédités en Tunisie et de plusieurs invités, Moncef Boukthir, ministre des Affaires culturelles par intérim, s’est félicité du travail colossal entrepris par l’équipe du Centre des musiques arabes et méditerranéennes (Cmam), des experts et des soldats de l’ombre derrière la concrétisation de ce projet. La Plateforme Vénus servira non seulement à préserver et mettre en valeur notre patrimoine matériel et immatériel mais aussi à le mettre au service de tous les visiteurs, notamment les mal et non-voyants. Cette initiative pionnière, a-t-il ajouté, vise à rendre l’histoire et la culture accessibles à tous, constituant une véritable invitation à la découverte du Palais Ennejma Ezzahra, joyau du patrimoine tunisien, qui vient d’entrer dans l’ère du numérique pour être un véritable pont entre hier et aujourd’hui. La plateforme numérique permet une exploration interactive et immersive des espaces et collections numérisées du palais. Des QR codes et des plaques en braille ont été intégrés pour enrichir l’expérience des visiteurs. Une journée portes ouvertes gratuite, avec des prestations musicales et artistiques, a été organisée hier dimanche pour célébrer cet événement.

Laisser un commentaire