Saïed préside la cérémonie de célébration du 68e anniversaire de l’armée nationale : « La Tunisie, qui n’a jamais accepté la présence de bases militaires étrangères sur son sol, ne reviendra jamais sur ce choix »

162

 

Le Président de la République a déclaré: «Nous acceptons la coopération et l’échange d’expériences et de compétences. Ce qui est dans l’ordre des choses entre les États. Mais cette coopération ne se fera que dans le cadre de choix nationaux qui s’appuient sur les intérêts du peuple tunisien».

Le Président de la République, Kaïs Saïed, Chef suprême des forces armées, a présidé hier, au Palais de Carthage, la cérémonie de célébration du 68e anniversaire de l’Armée nationale.

A cette occasion, le Chef de l’Etat a salué le drapeau au son de l’hymne national et passé en revue un détachement des trois armées. Il a, par la suite, remis leurs galons à des officiers et sous-officiers promus à des grades supérieurs et décoré d’autres des insignes militaires, en reconnaissance des efforts consentis.

Dans l’allocution, prononcé à cette occasion, le Président de la République a appelé à fournir les fonds nécessaires pour développer les capacités opérationnelles des forces armées, que ce soit en infrastructures ou en équipements. «Nos soldats sont de vrais faucons, ils guettent l’ennemi et combattent avec force et détermination ceux qui tentent de nous diviser ou de nous porter atteinte», a-t-il ajouté.

S’adressant aux officiers, sous-officiers et soldats, Saïed a souligné que «la volonté de soutenir les militaires se traduira par un plan stratégique, que ce soit dans le cadre de la Loi de finances ou d’autres cadres légaux».

Par ailleurs, le Président a déclaré : «La Tunisie, qui n’a jamais accepté la présence de bases militaires étrangères sur son sol, ne reviendra jamais sur ce choix». Et d’ajouter: «Nous acceptons la coopération et l’échange d’expériences et de compétences. Ce qui est dans l’ordre des choses entre les États. Mais cette coopération ne se fera que dans le cadre de choix nationaux qui s’appuient sur les intérêts du peuple tunisien».

«Nous voulons une Tunisie fière d’elle-même»

«Nous n’accepterons jamais qu’un seul grain de sable ou qu’une seule goutte d’eau échappe à la souveraineté totale de l’État tunisien», a-t-il ajouté, affirmant : «Nous œuvrons tous pour que la Tunisie demeure «invincible face aux prédateurs».  «Nous voulons une Tunisie fière d’elle-même et digne dans toutes les manifestations et sous tous les cieux».

Le Président de la République a salué la mémoire des martyrs de l’Armée nationale et souhaité un prompt rétablissement aux militaires blessés. Il a également rendu un hommage appuyé aux vaillants soldats qui, malgré leurs souffrances, tiennent à reprendre le travail malgré leurs blessures. La Tunisie n’oubliera jamais ses martyrs et blessés, morts pour la Patrie, et ne les laissera pas sans protection, sans aide et sans soutien.

Il a, dans ce sens, rappelé que la fondation Fida a déjà entamé ses actions en faveur des victimes d’actes de terrorisme parmi les militaires, les agents des forces de sécurité intérieure et des douanes ainsi que les ayants-droit des martyrs et des blessés de la Révolution.

Le Président de la République a mis en valeur les efforts des forces armées dans tous les domaines, en particulier dans la lutte contre le terrorisme, la migration irrégulière, les incendies et feux de forêt, la sécurisation des examens nationaux et des échéances électorales outre leur participation aux missions onusiennes de maintien de la paix.

Laisser un commentaire