Préparatifs de la Saison touristique estivale 2024 | Les professionnels s’y mettent

120

 

C’est l’été. Top départ des vacances. Les autorités se sont mobilisées depuis le début de l’année pour ajuster les préparatifs de la saison touristique estivale. Le ministère du Tourisme, en l’occurrence, pèse de tout son poids pour garantir une saison sereine aux touristes nationaux ou étrangers. Les départements ministériels concernés ont apporté le plus grand soin à la réussite de la saison touristique 2024, avec une prise en charge cohérente des différents aspects liés à l’intermède d’été. Ils n’ont, en effet, aucunement lésiné sur les moyens pour garantir des vacances réussies aux touristes.

Destination de choix pour les estivants locaux et étrangers, la Tunisie s’apprête à faire face au rush de la saison estivale avec la détermination de procurer aux visiteurs les conditions optimales pour un séjour inoubliable. Le ministère de tutelle s’est mobilisé depuis le début de l’année pour ajuster les préparatifs de la saison estivale, et enrichir le potentiel touristique. Il s’attelle dans la lancée à prendre des mesures inédites pour assurer une saison touristique optimale, tout en restant mobilisé pour réussir la saison estivale de cette année et les années à venir, par l’initiative dans les propositions et la persévérance dans la réalisation, pour offrir des conditions de confort aux touristes, aux vacanciers locaux et aux membres de notre communauté à l’étranger.

Une résilience touristique malgré un contexte mondial difficile

Face aux défis économiques et géopolitiques actuels, la Tunisie s’affirme comme une destination touristique résiliente et attrayante. Bien que le contexte en Europe soit marqué par un coût de vie élevé, les problèmes économiques et géopolitiques constituent des obstacles importants à une reprise durable du tourisme international.

Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), des facteurs tels que l’inflation persistante, les taux d’intérêt élevés, les fluctuations des prix du pétrole et les perturbations commerciales pourraient influencer les coûts de transport et d’hébergement, rendant ainsi les voyages plus chers. Pourtant, la Tunisie est prête à relever ces défis. Avec l’augmentation des arrivées de touristes, le pays démontre son attractivité croissante et ses efforts pour renforcer son infrastructure touristique.

L’OMT reste toutefois optimiste pour 2024, prévoyant un retour complet aux niveaux d’avant la pandémie du Covid-19 avec une augmentation de 2% par rapport aux chiffres de 2019. Mais pour l’Organisation, la consolidation du tourisme mondial dépendra de l’évolution des risques géopolitiques, notamment au Proche-Orient et en Ukraine.

Valoriser la destination Tunisie

Le ministère du Tourisme ne lésine sur aucun effort pour  valoriser la destination Tunisie à travers les multiples campagnes de promotion organisées dès le début de l’année. Aussi, tous les acteurs de l’industrie touristique s’y mettent. À commencer par les hôteliers, notamment ceux des structures hôtelières publiques qui sont les premiers interpellés par le challenge. Rappelons ici que ces derniers ont, très tôt, fait l’objet d’opérations de réaménagement et de modernisation tous azimuts, afin d’améliorer la qualité des prestations proposées aux clients.La Tunisie reste une destination touristique sûre. Elle a assuré une reprise notable du secteur touristique après les impacts de la pandémie du Covid-19, enregistrant une progression significative par rapport à l’année de référence 2019. Dans ce contexte, le Chef du gouvernement Ahmed Hachani a appelé tous les intervenants à redoubler d’efforts afin de garantir le succès de la saison estivale 2024 et de promouvoir le tourisme alternatif, transformant ainsi la Tunisie en une destination touristique de renommée mondiale toute l’année.

De son côté, le ministre du Tourisme, Mohamed Moez Belhassine, a dû rappeler que les stratégies adoptées par son département pour promouvoir le tourisme tunisien renferment un plan d’amélioration de la qualité des produits, des offres des services touristiques, et de la propreté des sites historiques et culturels.

Dans le cadre des préparatifs de la saison touristique estivale, le ministère du Tourisme a annoncé la mise en place d’une ligne verte, disponible 7 jours sur 7 pour recevoir les plaintes. De plus, une cellule a été créée pour suivre les commentaires et plaintes reçus via les réseaux sociaux

Il convient de noter, par ailleurs, qu’une équipe de travail composée de tous les ministères concernés a été formée pour suivre le bon déroulement de la saison touristique estivale 2024 et garantir des interventions immédiates pour résoudre les problèmes. Le Chef du gouvernement a également décidé de programmer une réunion ministérielle en novembre prochain pour évaluer les résultats de la saison actuelle et commencer les préparatifs pour la saison 2025.

C’est dire enfin que selon l’analyste financier Bassem Ennaifer «les signes de la saison touristique de cette année sont positifs, notant qu’au 10 juin, des recettes de l’ordre de 2.311,4 milliards de dinars ont été enregistrées. L’année 2024 sera une année de référence en termes de nombre de touristes et de recettes touristiques». En effet, «les chiffres préliminaires indiquent clairement que l’année 2024 sera une année de référence et que l’on ne parlera plus de l’année 2019 ». L’analyste financier a indiqué, d’ailleurs, que «les revenus touristiques sont enregistrés mensuellement», soulignant que «les 7 milliards de dinars de revenus touristiques seront dépassés au cours de cette année ». Et de poursuivre que «le secteur du tourisme joue un rôle social important, car il emploie une main-d’œuvre saisonnière pendant 6 mois et offre une grande mobilité dans plusieurs régions».

Par ailleurs, les transferts des Tunisiens à l’étranger ont vu une augmentation de 3,5%, enregistrés depuis le début de l’année jusqu’au 10 juin courant, et ce, par rapport à la même période de l’année dernière, selon les chiffres publiés par la Banque centrale. La valeur de ces transferts jusqu’au 10 juin 2024 s’élève à environ 3.167,8 millions de dinars, contre 3.055,5 millions de dinars à la même date de l’année 2023, soit une augmentation de 112,3 millions de dinars.

Rappelons enfin qu’au cours de l’année dernière, la destination Tunisie a accueilli 8,8 millions de visiteurs et réalisé plus de 7 milliards de dinars de recettes. Pour le ministère du Tourisme, l’année 2023 est considérée comme une nouvelle année de référence, car elle a permis à la Tunisie de récupérer sa part de marché touristique, perdue pendant la pandémie du coronavirus.

Laisser un commentaire