Des faits et des chiffres

38

 

250,7

Les recettes du tourisme ont augmenté d’environ 250,7 millions de dinars pour atteindre 2,8 milliards de dinars, selon les données du 30 juin 2024 de la Banque centrale de Tunisie. D’après la même source, les transferts des Tunisiens à l’étranger ont contribué à injecter près de 3,6 milliards de dinars jusqu’à fin juin 2024, marquant une hausse d’environ 270,7 millions de dinars par rapport à la même période de l’année dernière.

10,2%

D’après l’INS, sur une base annuelle et jusqu’en juin 2024, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 10,2%. Cette hausse est une conséquence directe de la hausse des prix du café en poudre de 35%, des viandes ovines de 24,3%, des huiles alimentaires de 22%, des condiments de 16,7% et des viandes bovines de 16%. Aussi, les prix des produits manufacturés ont augmenté de 6,9% sur un an, en raison particulièrement de la hausse des prix des vêtements et chaussures de 9,4%, ainsi que des produits d’entretien courant du foyer de 8,6%. Pour les services, l’augmentation des prix sur un an est de 5,5%, principalement due à la hausse des prix dans le secteur des restaurants, cafés et hôtels (+9,9%).

1,3 %

D’après la note mensuelle sur le commerce extérieur de l’Institut national de la statistique, le commerce extérieur tunisien a présenté, en mai 2024, des variations significatives, marquées par une baisse des exportations de 1,3 % et une hausse des importations de 1,5 % par rapport au mois précédent. Hors produits énergétiques, les exportations sont restées pratiquement stables avec une hausse de 0,1 %, alors que les importations ont connu une augmentation notable de 6 %. Le déficit commercial mensuel s’est aggravé, atteignant 1442,1 millions de dinars, contre 1268 MD en avril. Le taux de couverture des exportations par rapport aux importations a baissé de 2,3 points pour s’établir à 78,6 %.

23

Cette année, le « World Travel & Tourism Council » prévoit l’injection d’un montant record de 23 milliards de dinars tunisiens dans l’économie nationale en provenance du secteur du voyage et du tourisme. Ces dernières données montrent que, grâce à sa contribution économique, au nombre d’emplois et aux dépenses des visiteurs nationaux, le secteur surpassera tous les records précédents cette année. Bien que les dépenses des visiteurs internationaux ne se rétablissent pas entièrement cette année, le WTTC anticipe qu’elles se rapprocheront des niveaux atteints en 2019. Selon les chiffres, le secteur du voyage et du tourisme contribuera à hauteur de 14 % à l’économie globale cette année, tandis que les emplois dans ce secteur devraient croître de 3,9 % par rapport à l’année précédente pour atteindre près de 418.000 postes, représentant ainsi un emploi sur neuf. Les dépenses des visiteurs nationaux devraient augmenter de 5 % par rapport à l’année précédente, atteignant ainsi  11,7 milliards de dinars tunisiens, ce qui représente une avance de 0,7 % par rapport à 2019. D’autre part, les dépenses des visiteurs internationaux devraient augmenter de plus de 12 %, s’élevant à près de 11 milliards de dinars tunisiens, bien qu’elles restent inférieures de 9 % aux niveaux de 2019.

Laisser un commentaire