L’effectif se compose de 2.389 enseignants universitaires pour 24.850 étudiants inscrits cette année dans les divers établissements de la région dont 6.000 nouveaux bacheliers orientés vers les diverses filières.

La rentrée universitaire 2019/2020 a eu lieu le 2 septembre 2019 pour les instituts et les écoles supérieures des cycles de formation d’ingénierie, des cycles préparatoires ainsi que pour la faculté de médecine de Sousse. Cependant, la rentrée se fera le 12 septembre pour les autres établissements universitaires.
Il est à remarquer que l’université de Sousse compte actuellement 17 établissements à savoir 4 facultés dans les spécialités suivantes: médecine, droit et sciences politiques, sciences économiques et gestion et enfin les lettres et les sciences humaines, 10 instituts dans diverses spécialités (musique, gestion, beaux-arts, sciences appliquées et technologie, transport et logistiques, finance et fiscalité, hautes études commerciales, sciences de l’infirmier, informatique et techniques de communication et enfin les sciences agronomiques) et 3 écoles (de sciences et techniques de santé, des sciences et de la technologie et enfin l’école nationale d’ingénieurs ou Eniso).
L’effectif se compose, quant à lui, de 2.389 enseignants universitaires pour 24.850 étudiants inscrits cette année dans les divers établissements de la région dont 6.000 nouveaux bacheliers orientés vers les diverses filières de l’enseignement supérieur, et ce, suite aux journées d’information nationales et régionales organisées au mois de juillet 2019.

Création de filières de formation
Cette année, comme nous l’a indiqué M. Ali Mtiraoui, président de l’université de Sousse, connaîtra l’habilitation et la réhabilitation de 98 nouvelles filières de formation dont 55 licences, 33 masters et 10 doctorats. Les licences appliquées et fondamentales ont été remplacées par un seul et unique diplôme baptisé tout court: «la licence nationale», et ce, dans diverses spécialités.
Ce nouveau diplôme national qui unifie les 2 anciennes filières, appliquée et fondamentale, a pour objectif d’améliorer la qualité de l’enseignement pratique pour toutes les spécialités, et ce, à travers la généralisation des stages devenus obligatoires pour tous les étudiants quels que soient leurs domaines d’études.
Le président de l’université de Sousse a souligné aussi que, dès cette année, l’étudiant à la faculté de médecine de Sousse qu’il soit tunisien ou étranger peut choisir entre la langue anglaise ou française pour étudier tous les modules dès la 1ère année d’enseignement médical.

Nouvelle pépinière
Par ailleurs, il nous a indiqué que plusieurs établissements ont connu des travaux d’extension et de maintenance notamment à l’Institut supérieur de finance et de fiscalité, à l’Institut supérieur de gestion, à l’Eniso (construction d’une nouvelle pépinière d’entreprises relevant de l’université de Sousse) et à la faculté de droit et des sciences politiques. Ces divers travaux ont coûté environ 7.150 MD.
Il a noté aussi que des nouveaux équipements scientifiques et audio-visuels ont été acquis récemment et distribués aux divers établissements d’enseignement supérieur de la région.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire