Sous le signe « nous sommes là », le candidat aux élections présidentielles anticipées Safi Saïd, a démarré aujourd’hui sa campagne électorale en présentant sa vision politique qu’il a consigné dans un livre intitulé « L’équation tunisienne : comment construire l’avenir ? ».

Illustre écrivain et tribun qui déteste qu’on lui coupe la parole, Safi Saïd avait déjà brigué le mandat de président de la République en 2014 et n’avait obtenu qu’un score de 0,8% des suffrages exprimés, avec 26 073 voix, bien qu’il ait été classé 8ème sur 25 candidats. Se considérant comme “Indépendant, courageux, qui ne craint personne”, Safi Saïd dit se distinguer très clairement de l’ancien système bureaucratique qui tient à chaque fois de prendre le pouvoir depuis 65 ans, grâce à des jeux de pouvoir presque incestueux. Le candidat affirme également qu’il est différent d’un deuxième groupe du “système”, celui dont les idées sont copiées de l’occident, et qui font du capitalisme leur maître absolu. “Je fais partie d’un troisième petit groupe de candidats “libres et patriotes”.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire