Dans une publication en date du 15 octobre 2019 publiée sur une page appelée “Syndicat des pauvres et des chômeurs”, on affirme qu’une décision de justice a été prononcée pour la fermeture de chaine privée “Al-Hiwar Ettounsi” et de “juger l’ensemble de ses dirigeants. 

Image capturée à partir de la page نقابة الزوّالي و البطال

Cette publication a été partagée plus 3 800 fois par des internautes. Ce partage est parfois accompagné de propos haineux envers les journalistes et les dirigeants de la chaîne, qui sont souvent associés à des animaux. 

L’information ne se base sur aucune source, et elle est complètement fausse. Aucune procédure judiciaire n’est engagée pour la fermeture de cette chaîne.

“Aucune procédure judiciaire pour la fermeture de la chaîne n’a été engagée, cette information est dénuée de tout fondement”

Me Abdelaziz Essid, Avocat de la chaîne Al-Hiwar Alttounsi

Bien au contraire, cible de plusieurs critiques mais aussi victime d’un discours parfois violent sur les réseaux sociaux, la chaîne de télévision privée qui appartient à l’homme de médias Sami Fehri, a demandé la protection de la police pour protéger ses locaux, les salariés et les journalistes. 

L’avocat de la chaine, Me Abdelaziz Essid a assuré le ministère de l’intérieur a répondu favorablement à cette requête et que désormais “la protection est assurée par tout le monde ».

désormais la protection est assurée par tout le monde.

Me Abdelaziz Essid, Avocat de la chaîne Al-Hiwar Alttounsi

Le 13 octobre au soir, après l’annonce des résultats du deuxième tour des élections présidentielles, une équipe de journalistes de la chaîne Al-Hiwar avait été agressée au centre ville de Tunis alors qu’ils couvraient la célébration de la victoire du candidat Kais Saied.

Par ailleurs, en parcourant les publications de la page qui a diffusé cette infox, nous nous apercevons qu’elle favorise les publications pro-Ennahdha et s’attaque généralement à tout parti politique ou journaliste en désaccord avec le mouvement Ennahdha.

Ce n’est pas la seule publication « fabriquée » sur cette page, comme le prouve ce détournement de la page officielle de la Radio Mosaîque FM avec un échange fictif entre l’ambassadeur de France à Tunis Olivier Poivre d’Arvor et le tout récemment élu président de la République tunisienne Kais Saied. « Mosaïque News », n’étant pas la véritable page officielle de la radio la plus écoutée en Tunisie.

La page est pourtant suivie par plus de 38.000 internautes.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire