«Ce que je constate, c’est que les jeunes sont influencés par le rendement et, surtout le rang de l’équipe senior de football. Ces deux dernières saisons lors desquelles notre équipe senior évolue en Ligue 2, je constate de plus en plus de désintéressement auprès des jeunes. Un désintéressement que je constate au quotidien, puisque j’entraîne les cadets A de l’ASM.
Par le passé, nous affrontions le CA, l’ESS, le CSS et l’EST. Depuis que l’équipe senior est reléguée, nous sommes passés de 700 à 240 gamins licenciés à l’académie des jeunes footballeurs.
Nos jeunes ne sont plus aussi motivés comme ce fut le cas par le passé. Il leur arrive de manquer des séances d’entraînement sous n’importe quel prétexte, notamment des cours qu’ils ne peuvent rater. C’est l’argument auquel, en tant qu’entraîneur de jeunes, on n’y peut rien. Sauf que depuis deux saisons, il arrive que des joueurs expliquent leur absence aux entraînements à cause d’un cours particulier, alors que par le passé, ils s’arrangeaient pour que cours particuliers et séances d’entraînement ne coïncident pas. C’est que quand on gagne facilement des matches à Radès ou à Oued Ellil, à titre d’exemple, sur des scores sans appel de 7-0, la motivation n’est plus la même aux entraînements.
Quand on sait que beaucoup de joueurs évoluant à l’équipe senior sont issus des catégories jeunes, on comprend pourquoi notre première équipe n’arrive plus à suivre le rythme contre les équipes de première division, notamment sur le plan physique, une défaillance qui a sauté aux yeux lors de notre confrontation contre le CSS en match de Coupe de Tunisie.
Bref, la relégation a freiné la formation à l’Avenir Sportif de La Marsa. La grinta, l’identification à un joueur leader et l’impatience de disputer un match important face à l’une des grosses cylindrées du championnat : autant de facteurs qui motivaient les jeunes de l’ASM du temps qu’il évoluait en Ligue 1. Nous devons retrouver notre place naturelle parmi l’élite et la formation retrouvera également son rayonnement dans notre club ».

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Dossier du Lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *