Désavouée par son propre camp (Ennahdha) et par la majorité des membres du son conseil municipal dont 18 (sur 30 élus) ont démissionné il y a quelques semaine, la maire du Bardo Zeineb ben Hassine est sur la sellette. Le gouverneur de Tunis Chedly Boualleg a officiellement annoncé ce matin la dissolution du conseil municipal du Bardo après que ce soient écoulés 15 jours depuis la démission de la majorité des élus. Ainsi, le gouverneur de Tunis constate l’incapacité de fonctionnement du conseil et décide, conformément à l’article 206 du Code des Collectivités Locales, de dissoudre le conseil. Le gouverneur de Tunis a affirmé en avoir informé l’instance des collectivités locales ainsi que l’ISIE.

L’article 207 du Code des Collectivités Locales prévoit dans ce cas, la nomination d’une commission provisoire pour diriger la mairie jusqu’à la tenue d’élections partielles. La commission est nommée par la présidence du gouvernement sur proposition du ministre des affaires locales.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *