La chaîne de télévision détenue par l’homme d’affaire Nabil Karoui a publié sur son site internet une information selon laquelle les forces de police ont encerclé les studios de la chaîne situés à Rades et tentent de s’y introduire pour saisir les équipements, et ce, en application d’une décision La Haute Autorité Indépendante de L’Audiovisuel.  De son côté, la HAICA a confirmé cette décision estimant avoir épuisé tous les recours possibles pour contraindre la chaîne à se conformer à la  loi.

L’article 31 du Décret-loi N° 2011-116 du 2 novembre 2011, relatif à la liberté de la communication audiovisuelle dispose qu’en cas d’exercice des activités de diffusion sans Licence, « la HAICA inflige des amendes allant de vingt mille(20.000) dinars à cinquante mille (50.000) dinars et elle peut ordonner la confiscation des équipements utilisés dans l’accomplissement de ces activités ».

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire