Le CS Sfaxien devra s’assurer une marge sécurisante dès la manche aller face aux Marocains de la Renaissance Sportive de Berkane.

Le CS Sfaxien retrouve la scène continentale en recevant demain soir au stade Taïeb Mhiri les Marocains de Nahdat Berkane dans le cadre du dernier carré de la Coupe de la CAF. Un rendez-vous crucial pour des Sfaxiens déterminés à en découdre dès cette manche aller. Au Mhiri, les protégés de Ruud Krol devront arracher à tout prix un bon résultat afin de consolider leur chance de qualification et éviter les mauvaises surprises.
Leur déplacement au Maroc sera certainement périlleux compte tenu de la valeur incontestable de l’adversaire, un onze coriace et compétitif. En effet, la formation marocaine reste toujours invaincue à domicile en C3 cette saison. Avec une ligne offensive de feu et une arrière-garde solide, Berkane est capable de mater n’importe quelle équipe. Il suffit de noter qu’elle a empilé 26 buts en C3 tout en encaissant 9 petits buts.
Des statistiques qui en disent long sur la valeur du groupe marocain. Ce faisant, le CSS devra se méfier en négociant cette rencontre avec doigté et détermination. Les poulains de Krol doivent faire le plein à Sfax en prévision du périlleux déplacement du Maroc.

Au complet
Concernant l’effectif sur lequel va compter le technicien néerlandais face à la formation marocaine, il faut souligner que ce sera peut-être l’une des rares fois où le CSS va disposer de l’ensemble de ses joueurs. Ruud Krol aura, en effet, une large marge de manœuvre pour composer son onze idéal et aligner l’équipe la plus performante possible. On notera, à cet effet, la présence de Nassim Hnid qui a bien récupéré de sa blessure. Krol aura donc l’occasion de reconstituer son axe central, à la peine depuis un bon bout de temps. Finalement, seuls Jassem Hamdouni et Mohamed Ali Jouini manqueront à l’appel pour cause de blessure.
Quand au onze de départ, Dahman retrouvera sa cage.
Il sera épaulé par Hnid, Amamou, Zouaghi et Mathlouthi.
Le milieu de terrain sera orchestré par Jelassi, Sokari et Moncer.
En attaque, on retrouve Kouraichi, Marzouki et Chaouat.
Enfin, la participation de Harzi, Oueslati et Hussein dépendra de la tournure que prendra la rencontre.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire