Le spectacle de l’humoriste français Laurent Baffie est le clou du Festival du Rire de Tunis 2020. Au Théâtre municipal de Tunis, le public nombreux a été très réactif aux boutades du comique populaire et médiatique français qui se produit pour la première en Tunisie.

Jeudi dernier, 20h30, les spectateurs attendaient de le voir sur scène et le voilà qui apparaît parmi eux dans la Galerie du Théâtre saluant un à un ceux des rangées les plus proches et se faisant photographier à leurs côtés. A chacun, il lance un mot d’esprit ou une vanne. La salle éclate de rire. Puis, ça sera le tour du public de la mezzanine et enfin de l’orchestre de se faire interpeller. Il apprécie particulièrement les femmes qu’il qualifie de très belles. Il fait même monter sur scène l’une des spectatrices qui l’accompagnera tout au long du spectacle.

Après cette entrée en matière qui bouleverse quelque peu les codes du spectacle, Laurent Baffie continue sur la même lancée à balancer son humour transgressif où le sexe et la scatologie tiennent le haut du pavé, faisant s’esclaffer, durant près de deux heures, l’assistance. «Une assistance réceptive et bienveillante», selon l’humoriste. Les spectateurs sont partie prenante du spectacle. Il suffit que l’un essaie de quitter la salle pour un besoin pressant qu’il se fait appréhender par l’humoriste qui lui lance un mot déplacé dont il s’est fait la spécialité de ses interventions en tant que chroniqueur dans le talk show «Tout le monde en parle» de Thierry Ardisson sur France 2.

A l’instar de son premier spectacle «Sexe, magouilles et culture générale» (2001), Baffie a une prédilection pour l’humour au second degré usant avec beaucoup de subtilité des tournures de phrases en se basant sur un registre dans lequel il les a notées par thèmes. Ayant l’air d’une improvisation, le spectacle est, comme on dit au cinéma, «scénarisé» malgré les apparences. En tout cas pour avoir ri, le public a bien ri aux éclats au cours de ce moment de détente où le bas ventre a rejoint l’esprit. Satisfait de sa prestation et surtout de la réaction du public, l’humoriste a promis de revenir une autre fois !

Charger plus d'articles
Charger plus par Neila GHARBI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire