Le président du parti « Qalb Tounes », Nabil Karoui, s’est entretenu mercredi en milieu d’après-midi avec des députés du groupe au parlement.

Cette réunion intervient après la démission de 11 élus du groupe présentée mardi au président de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Nabil Karoui et les parlementaires présents ont refusé d’accorder des déclarations aux médias sur l’objet de la réunion.

Le document de la démission est signé par des dirigeants de premier rang du parti. Il s’agit de Ridha Charfeddine, Hatem Mliki, Khaled Gassouma, Naima Mansouri, Amira Charfeddine, Safa Ghribi, Souhir Askri, Meriem Laghmani, Samira Ben Slama, Hassen Belhaj Brahim et Imed Ouled Jebril.

Le porte-parole de « Qalb Tounès », Sadok Jebnoun, a déclaré mardi à la TAP que le parti n’a reçu aucun document officiel au sujet de la démission. Il a indiqué que cette question sera examinée au sein des structures du parti, le bureau politique particulièrement, au cas où la demande de démission est confirmée.

Qalb Tounès est arrivé deuxième lors des élections législatives d’octobre 2019 en obtenant 39 sièges au parlement.
Le groupe parlementaire de « Qalb Tounès » n’a pas accordé sa confiance au gouvernement Fakhfakh, soumis au vote lors d’une plénière tenue le 26 février.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    11/03/2020 à 17:20

    Quand on ne sait pas rassembler et manager un groupe ,on laisse la place à d’autres. Ce revers n’est pas près à être abandonner .

    Répondre

Laisser un commentaire