Naruhito a officiellement accompli aujourd’hui ses premières obligations en tant que 126e empereur du Japon. Il succède ainsi à son père, Akihito, qui avait abdiqué. Le cérémonial d’intronisation n’a duré que six petites minutes.

Le tout nouveau empereur du Japon était vêtu d’un costume queue de pie et portant des attributs impériaux .

« Je m’engage à agir conformément à la Constitution et à remplir mes obligations de symbole de l’Etat et de l’unité du peuple, en ayant toujours le peuple à l’esprit et en me tenant toujours à son côté », avait-il promis lors d’une très brève allocution.


L’empereur Naruhito accède officiellement au trône

En réalité, depuis la promulgation de la constitution d’après guerre en 1947, l’empereur ne joue plus un rôle prépondérant dans la vie politique nippone. Dans l’article premier de la constitution il est « le symbole de l’État et de l’unité du peuple ».

S’il n’intervient pas dans le déroulement de la vie politique, il garde un certain nombre de rôles symbolique, à l’instar de la nomination du Premier ministre et du président de la Cour suprême, la convocation de la Diète (une sorte d’assemblée) et la promulgation des lois.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *