Terrible coup de massue pour les Stadistes. Au terme d’un match spectaculaire, le ST a été victime d’un EGSG en grande forme.


EGS Gafsa-ST : 3-1 (mi-temps: 3-1)- Arbitrage de Amir Loussif. Buts pour le ST par Aymen Sfaxi (5’) et pour l’EGSG par Kanzari (17’), Meddeb (25’) et Zammel (47’).
EGS Gafsa : Aymen Jaballah, Sami Nawali, Iskander Ben Afia, Laaroussi Bargougui, Seifeddine Kanzari, Med Amine Khaloui, Amir Dabbassi, Samah Bouhajeb, Ghaith Zammel, Med Wajdi Meddéb, Younès Mazhoud
ST : Ali Jemal, Seif Akermi, Ali Maatoug, Rayen Ben Khemis, Walid Hasni, Hamza Hadda, Daysem Ben Nasser, Issam Ben Khemis, Haykel Chikhaoui, Youssef Trabelsi, Aymen Sfaxi

La situation se complique pour le Stade Tunisien éliminé par EGS Gafsa. Les protégés de Kadri sont passés à côté de leur sujet et n’ont pas réussi à bousculer la formation locale qui a réussi à créer la sensation. Les Stadistes se sont ainsi montrés faiblards et incapables de réagir face à une formation gafsoise qui mérite amplement sa qualification. En dépit de leur possession du ballon, les camarades d’Akermi étaient impuissants et inefficaces devant une équipe très enthousiaste.

Cependant, il faut dire que les Stadistes ont bien maîtrisé leur entame du jeu et ont su aussi absorber la fougue des locaux. A la 5’, Aymen Sfaxi a ouvert la marque après une accélération et un finish digne d’un grand joueur. Après cette claque, les coéquipiers de Bargougui se sont réveillés. Mais ils manquaient affreusement d’efficacité. Finalement, ils ont été récompensés sur leurs efforts en obtenant un penalty à la 11’. Le bien expérimenté Sami Nawali l’exécute, mais Jemal répond présent.

Pourtant, les joueurs d’EGSG n’ont pas jeté l’éponge. Quelques minutes plus tard (17’), Seifeddine Kanzari profite d’une offrande miraculeuse de Samah Bouhajeb pour égaliser d’une manière spectaculaire. Dans la foulée, Wajdi Meddeb a profité d’un désordre affreux dans la défense stadiste pour mettre le cuir dans les filets de Jemal (25’) (2-0).

Trois buts qui font mal..
Devant la domination de Mazhoud et ses camarades, les visiteurs sont restés regroupés et n’ont pas trop osé. Ils se sont contentés de rares occasions, mais sans danger. Il a fallu attendre la 35’ pour voir la première alerte des Stadistes. Profitant d’un centrage de Sfaxi, Trabelsi, d’une reprise de volée, bute sur le portier Jaballah, bien placé. Une action inattendue qui a failli faire mouche et remettre tout en cause. Juste avant la pause, et alors que les stadistes se sont jetés vers l’avant pour égaliser, Ghaith Zammel a enfoncé le clou en signant le 3e but de son équipe à la 47’.
Après la pause-citron, les Stadistes ont multiplié leurs assauts afin d’arracher un deuxième but très tôt et revenir dans le match. En vain. Ils se sont heurtés à une défense très solide et bien organisée et un Jaballah qui s’est illustré par plusieurs arrêts décisifs. Finalement, le jeu s’est stabilisé au milieu du terrain avec un léger monopole de la balle des Stadistes, mais sans grand effet.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire